Sur 150 bagadoù adhérents, 90 participent au championnat national de Sonerion

Vendredi 31 janvier 2020, Le championnat des orchestres bretons, les bagadoù, démarre.

Printemps 2020

1re catégorie, 16 février, 13h // Brest, Le Quartz
16 groupes, 800 musiciens (40 à 60 musiciens par bagad), 5 h de spectacle
2e catégorie, 22 mars, 13h30 // St-Brieuc, Hermione
14 groupes, 650 musiciens (40 à 50 musiciens par bagad), 4 h de spectacle
3e catégorie, 08 mars, 13h30 // Vannes, Palais des Arts
14 groupes, 650 musiciens (30 à 40 musiciens par bagad), 4 h de spectacle
4e catégorie, 02 février, 13h// Pontivy, Palais des congrès
23 groupes, 600 musiciens (20 à 30 musiciens par bagad), 4 h de spectacle
Eté 2020

1re, 2e, 4e (B) catégories, 08 août, 13h, 10h30, 10h // Lorient, Festival Interceltique
3e catégorie, 18 juillet, 13h30 // Quimper, Festival Cornouaille
4e (A) catégorie, 11 juillet, 14h // Saint-Malo, festival Folklores du Monde
5e catégorie, 14 juillet, 10 h // Carhaix, Bagadañs,
Une trentaine de jeunes groupes
Le concours de première catégorie (l’élite) sera  rediffusé en live sur le Web, le 16 février 2020.

Le dernier concours du championnat, à Lorient, a réuni 248000 vues dans plus de 55 pays sur la seule journée du concours, le 3 août 2019. 2 mois plus tard, les vidéos du live réunissaient près d’un million de vues !

 

Carte interactive avec la répartition des bagadoù en Bretagne, en France et à l’étranger. Par exemple, le Bagad Keriz à Clichy (92) participe au championnat de 2e catégorie, ce qui est déjà un bon niveau (à Vannes, le 8 mars, puis à Quimper, le 18 juillet). En cliquant sur l’icône de localisation vous accéderez directement au site web du bagad choisi.

https://www.bodadeg-ar-sonerion.org/wp-content/uploads/2019/12/Carte-interactive.pdf

 

 

Les 16 meilleurs bagad de Bretagne au Quartz le 16 février 2020

C’est un évènement annuel de la scène musicale bretonne et un spectacle hors normes sous forme de concours-concerts. Pendant 5 heures, les 16 meilleurs bagad de Bretagne (800 musiciens) se produiront pour la première manche du championnat de première catégorie. La seconde aura lieu à Lorient, le 8 août, pendant le Festival interceltique. Le vainqueur sera sacré Champion de Bretagne.

Les bagadoù présenteront une création originale de 9 à 11 minutes chacun. Ils préparent ce rendez-vous depuis des mois. Le rythme est enlevé, le niveau musical très élevé, le classement serré à l’issue du concours, l’ambiance exaltée à l’annonce des résultats. Ce spectacle, à ne pas manquer, fait vibrer le Quartz.

Horaires : 13 h 00 à 18 h 00, résultats vers 20 h 00

Tarif unique (hors frais) : 20 €
Réservations (fortement conseillée) :
Sur place au Quartz :
60 rue du Château, 29210 Brest
Tél. : 02 98 33 70 70

Billets en ligne : www.lequartz.com

Savez-vous que…

  • Le mot «bagad» désigne une formation musicale bretonne (pluriel : bagadoù sauf quand bagad est précédé d’un chiffre : un bagad, des badagoù, dix bagad). Le penn soner est le chef d’orchestre. Le bagadig est le deuxième groupe d’une même association et un bagad école. Le bagadigan est une formation préparatoire au bagadig.
  • Près de la moitié des musiciens adhérents à Sonerion a moins de 25 ans.
  • Le bagad compte trois pupitres : bombardes, cornemuses, caisses claires (et percussions).
  • 150 bagad, portés par 130 associations, adhèrent à Sonerion, ce qui représente 10.000 musiciens. La majorité des bagadoù est située sur le territoire formé par les cinq départements de la Bretagne historique. Mais 39 sont localisés dans le reste de la France métropolitaine et en Guadeloupe. Il existe même un bagad à New-York et à Tyr au Liban ! 22 sont adhérents de Sonerion, les autres entretiennent des relations avec la fédération.
  • Son école, Skol Muzik Sonerion, la plus grande de Bretagne, compte 4500 élèves, 54 enseignants professionnels et 450 encadrants bénévoles. Il faut 7 à 10 ans pour former un bon musicien. La formation des jeunes permet d’assurer, demain, la relève des musiciens d’aujourd’hui. L’enseignement est réalisé dans un groupe (skolaj ou bagadigan, bagadig, bagad).

Tout savoir sur le championnat

Sonerion organise le championnat national des bagadoù depuis 1949. L’année 2020 accueillera la 71e édition. Historiquement, le championnat est très lié à la ville de Brest où se sont tenues les premières éditions, de 1953 à 1970, et où la première catégorie (l’élite) concourt pour la première manche depuis 1995.

Le championnat national des bagadoù regroupe 90 groupes en cinq catégories, la première constituant l’élite des sonneurs. Répartis sur les saisons de printemps et d’été, ces concours, sous forme de concerts, se déroulent en deux manches de février à août dans toute la Bretagne. Ils couvrent l’ensemble des départements. L’enjeu est de montrer le niveau musical du groupe, la qualité d’interprétation et de bien se classer dans sa catégorie en présentant sa dernière création musicale.

16 groupes de 1ère catégorie concourent cette année au championnat. Ils sont composés de 40 à 60 musiciens chacun. Leur ordre de passage est tiré au sort.

Le rayonnement du championnat devient international, notamment en lien avec la diffusion live des concours de première catégorie. Cette retransmission sur le web remporte un succès toujours grandissant. A titre d’illustration, le direct-live du championnat au Festival interceltique, le 3 août dernier, totalisait 248000 vues dans plus de 55 pays sur la seule journée du concours. Deux mois après, les vidéos des groupes comptabilisaient près d’un million de vues ! Mais le véritable spectacle se joue en salle ou dans les gradins. Le public vibre avec les bagadoù ! Le championnat est une ambiance à vivre.

Comment est composé le jury ?

Douze juges sont mobilisés à Brest. Ils attribuent une note à chaque groupe, ensuite pondérée sur une échelle de 11 à 18 pour donner un poids égal à la notation de chaque juge. Les notes individuelles sont ensuite mises en commun. Elles aboutissent souvent à des résultats très serrés, compte-tenu du très haut niveau de pratique musicale des bagadoù de cette catégorie. Trois «doublettes techniques» observent chacune un des pupitres du groupe : la cornemuse, la bombarde et les percussions ; six juges d’ensemble analysent la cohésion et le discours musical.

Quand est désigné le vainqueur ?

Le champion de Bretagne est désigné à Lorient à l’issue de la deuxième épreuve (qui aura lieu le samedi 8 août, pendant le Festival Interceltique) sur la base de la moyenne des notes des deux concours (Brest et Lorient). Le vainqueur remporte le Maout, remis en jeu à chaque édition. Si un groupe remporte le championnat pendant trois années consécutives, il peut conserver définitivement le trophée. C’est le cas pour Cap Caval, vainqueur en 2015, 2016 et 2017, comme auparavant Kemper, vainqueur en 2011, 2012 et 2013. Cap Caval a décroché à nouveau le Maout en 2019. Il lui faudrait donc encore deux titres, en 2020 et en 2021, pour le conserver.

Les deux groupes de première catégorie classés derniers du championnat 2020 évolueront en deuxième catégorie en 2021. Le groupe classé premier en deuxième catégorie à l’issue du championnat 2020 rejoindra la première catégorie en 2021.

Nombre de groupes sont susceptibles de créer la surprise

Parmi les favoris, figurent, bien sûr, Cap Caval et Kemper qui forment depuis quelques années le duo de tête du championnat.

  • Cap Caval, de Plomeur (29), a été champion de Bretagne de 2008 à 2010, puis de 2015 à 2017. Il a remporté les concours dissociés de Brest et Lorient en 2018 et le championnat 2019.
  • Kemper (Quimper – 29), vainqueur de 2011 à 2014, 2e en 2010, puis de 2015 à 2019, détient le record du championnat avec ses 22 titres au compteur (il a été champion pour la première fois en 1951).
  • Dans le haut du tableau de classement des concours des années passées, se situent également les bagadoù de Pontivy, Briec, Auray, Ar Meilhoù Glaz (Quimper), Vannes ou encore Locoal-Mendon, mais nombre de groupes sont capables de créer la surprise compte-tenu du niveau musical atteint.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.