Brest-municipales 2020 : Savestangalar & Costour poumon vert en Finistère posent 3 questions aux candidats

Brest, février 2020, Nos associations ont envoyé un questionnaire aux candidats aux élections municipales de Brest, Guipavas et le Relecq-Kerhuon, avec un dossier faisant le point sur le projet immobilier du Vallon du Stang Alar. La pétition contre le projet immobilier a dépassé les 6.000 signataires. Il pose de nombreux problèmes :

• artificialisation des sols mal gérée d’où atteintes à la nappe phréatique, à la source et à la zone humide situées juste sous le projet ;
• atteinte à un Espace Boisé Classé (EBC) ;
• bâtiments surdimensionnés, 5 niveaux de béton en balcon au dessus de la boucle du ruisseau.

Selon le Tribunal Administratif de Rennes seule la règle du velum peut s’appliquer pour juger de la conformité des hauteurs de
l’immeuble. La procédure en appel est en cours. Selon un expert géomètre, les bâtiments ne s’intègrent pas sous le velum formé par
les constructions avoisinantes : il y a deux étages de trop. Ils sont donc non-conformes.
La règle du velum protège ainsi le vallon d’une construction de hauteur démesurée. Mais le promoteur d’abord, et Brest
Métropole ensuite ont affirmé que cette règle serait remise en cause…

SaveStangAlar et CPVF demandent aux équipes de candidat.e.s de s’engager pour préserver le Vallon du béton :
QPC1 : Si vous réussissez votre challenge, et êtes élu.e.s au Conseil de Brest Métropole, allez-vous supprimer du PLU la règle du
velum – ce qui permettrait ainsi au promoteur de déposer un nouveau permis à l’identique ?
Ou allez-vous la maintenir en l’état, et éventuellement l’adapter en fonction des zones à urbaniser par exemple ? Et dans ce cas, la
maintiendrez vous telle quelle afin de protéger le Vallon du Stang Alar ?

QPC2 : Demanderez vous aux services instructeurs de faire preuve de rigueur dans l’analyse des permis de construire, pour éviter :
atteintes aux EBC, aux zones humides, aux nappes phréatiques, ou pour faire respecter les règles de hauteur ?
SaveStangAlar & CPVF s’intéressent aux vallons du Stang Alar et du Costour comme cœurs de biodiversité :
• En 2014 une étude de la biodiversité, dite étude BIOTOPE a recensé 32 espèces animales protégées entre les vallons du Costour et
du Stang Alar.

• Nos asssociations constatent avec satisfaction que des précautions ont été prises avant les travaux de construction des nouveaux
locaux du Conservatoire Botanique pour protéger deux espèces, un mollusque et un batracien. Nous déplorons que les mêmes
précautions ne soient pas envisagées quelques dizaines de mètres plus loin, au seul motif qu’on est sur un terrain privé. Les crapauds
ne connaissent pas le cadastre.
• Nos associations rappellent les articles R.111-27 et R. 111-26 du code de l’urbanisme permettant de refuser un permis, ou de lui
imposer des presciptions spéciales si les constructions portent atteinte au site, au paysage, au caractère des lieux, ou sont de
nature à avoir des conséquences dommageables pour l’environnement. En quelque sorte, ces articles de loi donnent aux
autorités civiles une sorte de droit d’ingérence pour préserver la biodiversité, y compris pour des projets privés sur des terrains privés.
SaveStangAlar & CPVF demandent aux équipes de candidat.e.s aux municipales de s’engager pour préserver la biodiversité
dans les Vallon du Stang Alar et du Costour :

QPC3 : Compte tenu du caractère patrimonial du Vallon du Stang Alar officiellement reconnu par le SCOT, compte tenu du statut de cœur de biodiversité pour ce vallon et celui du Costour, pensez vous faire usage des articles R. 111-27 et 111-26 pour imposer à toute
construction dans l’enceinte géographique de ces vallons d’appliquer les mêmes mesures de recensement et de protection des espèces
protégées qu’au Conservatoire Botanique ?

SaveStangAlar s’engage à publier les réponses – ou les non réponses, le 6 mars 2020 sur la plate forme change.org.
SaveStangAlar : asso@savestangalar.org – http://www.savestangalar.org – http://change.org/p/savestangalar (ajouter 1.757 signatures manuelles)
Costour Poumon Vert en Finistère : hubert.person@sfr.fr – http://www.costour.fr

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.