Le 14 mars, Nantes marchera pour le climat

Nantes, samedi 14 mars 2020, A la veille des élections municipales, plus de 130 Marches pour le climat s’organisent partout en France. A Nantes, afin de mettre l’urgence climatique à l’ordre du jour des élections, le rendez-vous est donné à 14h au Miroir d’eau. Le cortège passera par la mairie de Nantes afin d’y remettre le Livre Blanc et les demandes des habitants pour une justice climatique et sociale. La mobilisation sera également l’occasion de revégétaliser un espace emblématique de la ville.

Face aux impacts déjà visibles du dérèglement climatique, et aux crises à venir, les organisateurs de la Marche pour le climat appellent à ce que les déclarations d’intention d’écologie de la part des candidats s’accordent avec des actes concrets et ambitieux. Cette mobilisation souhaite rappeler que la voie du changement sociétal est nécessaire pour faire face au dérèglement climatique et passera par la justice sociale.

Un grand rassemblement est prévu à partir de 14h au Miroir d’eau afin de montrer les alternatives existantes, de porter collectivement les demandes citoyennes, et de revégétaliser un espace emblématique de la ville.

La marche partira à 15h et sera composée de plusieurs cortèges qui symboliseront les grandes mesures du Livre Blanc : 100% de produits bio et de saison dans les restaurations collectives d’ici 2026, favoriser les commerces de proximité, arrêter la construction de nouvelles grandes surfaces, supprimer les subventions aux entreprises les plus polluantes, réduire la production de déchet (en particulier dans le BTP), zéro artificialisation nette des sols…

“Les communes et intercommunalités ont les compétences nécessaires pour réduire l’impact carbone de nos territoires. Elles ont par exemple les compétences nécessaires en terme d’aménagement des voies, de développement des transports en commun et des pistes cyclables, de gestion du stationnement etc. pour réduire la pollution liée aux transports. Ce sont d’ailleurs 43% des émissions de GES de Nantes Métropole qui sont directement liées aux transports.” explique Elodie Uzureau, porte-parole d’Alternatiba.

50 à 70% des leviers d’actions pour le climat se situent à l’échelle locale. Ces élections sont une injonction pour les candidats à mettre en place des mesures ambitieuses pour leur territoire pendant leur mandat : une mobilité moins polluante et plus économe en réduisant la place des véhicules polluants et en développant les mobilités alternatives accessibles ; une alimentation et une agriculture saine pour le climat et pour chacun en rendant accessible une alimentation végétale, biologique et locale pour tous ; l’interdiction des chauffages de terrasse, l’accessibilité à des logements décents et performants en mettant fin à la précarité énergétique et aux passoires énergétiques grâce à la rénovation du parc immobilier.

Le 14 mars, 133 événements sont déjà prévus en France, le compteur ne cesse d’augmenter et un grand nombre de personnes est attendu à Nantes.

Pour que cette Marche pour le climat soit un succès, les organisateurs lancent un appel à bénévole. Pour participer à l’organisation, remplir ce formulaire.

Au programme :
14h – 15h : Rassemblement au miroir d’eau – Viens porter tes demandes à la métropole de Nantes afin qu’elles soient remises à la mairie lors du passage de la Marche
15h – Départ de la marche – Rejoins l’un des 9 cortèges de la marche qui représenterons les 9 piliers du Livre Blanc.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.