Les USA retirent leur financement à l’OMS – Ensemble sauvons-la

Vendredi 17 avril 2020,La pandémie actuelle du Coronavirus nécessite de développer tous azimuts, toutes les coopérations internationales entre les Etats, les institutions internationales et les initiatives citoyennes pour stopper la pandémie.

C’est le moment que choisit le président des USA pour annoncer la suspension de ses contributions financières à l’OMS en accusant cette institution de l’Onu d’être responsable de la gravité de la pandémie pour ne pas l’avoir annoncée suffisamment tôt.

Pourtant, à plusieurs reprises, ces dernières années le directeur général de l’OMS comme des scientifiques dans le monde entier ont mis en garde la communauté internationale sur le fait que « Le monde n’était pas prêt pour la prochaine pandémie ».

Dès septembre 2019, c’est-à-dire trois mois avant la détection des premiers cas de covid19, l’OMS et d’autres institutions en s’appuyant sur le « rapport annuel sur l’état de préparation mondiale aux situations d’urgence sanitaire » alertaient sur cette situation.

Récemment, en janvier 2020, le Directeur général de l’OMS a appelé à une triple solidarité « scientifique, financière et politique ».

Le Secrétaire général des Nations Unies a lancé un plan de réponse humanitaire mondiale le 25 mars 2020 pour lequel il sollicite des financements à hauteur de 2 milliards de dollars afin de lutter contre le Covid19. Il a souligné à plusieurs reprises la nécessité de mutualiser tous les efforts et de travailler en urgence à arrêter les conflits en dénonçant les guerres. Il a souligné la nécessité de développer les efforts nationaux, mais aussi des coopérations internationales en particulier pour aider les pays les plus pauvres.

Dans ce contexte, la suspension de la contribution des USA au budget de l’OMS (de l’ordre de 400 millions d’euros selon Trump) est inadmissible.

On se souvient que lorsque les Nations Unies à travers l’Unesco ont accepté d’accueillir la Palestine au sein de l’Unesco, les USA ont cessé immédiatement de contribuer au financement de l’Unesco mettant en grande difficulté cette institution.

Plus récemment, lorsqu’à l’Onu 122 Etats ont voté en faveur d’un Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, les USA, ainsi que la France après avoir boudé toutes les conférences liées à la préparation de ce traité l’ont dénoncé dès le début de la conférence à l’Onu en 2017. Ensuite les USA ont remis en cause les traités internationaux relatifs au désarmement nucléaire qui les engageaient et se sont relancés dans la course aux armements nucléaires à travers un projet de 1200 milliards de dollars sur 20 ans.

Actuellement alors même que, dès 2008 la CIA avait informé le gouvernement américain que les USA n’étaient pas en mesure de faire face correctement à une pandémie prévisible, la critique de Trump vis-à-vis de l’OMS est une diversion inacceptable pour masquer que c’est pour une large part sa politique qui a conduit aujourd’hui à la situation catastrophique que connait en particulier New York.

Nous demandons que tous les pays, et notamment les plus riches, UE, Japon, France ré-augmentent leurs cotisations d’État pour rééquilibrer la trop forte dépendance de l’OMS aux financements privés.

La pandémie actuelle tout comme les autres grands problèmes (dérèglements climatiques, migrations, faim, conflits, diminution des dépenses d’armement, paix) ne demandent pas moins, mais plus de coopération, de solidarité, d’entraide, et donc un renforcement du système multilatéral dont l’OMS est un des outils, et ce pour assurer une sécurité humaine globale de l’humanité (sécurité sociale, écologique, sanitaire).

C’est pourquoi le Mouvement de la Paix appelle à signer la pétition lancée sur AVAAZ pour soutenir le texte ci-après : « Nous condamnons la décision du président Donald Trump de suspendre le financement américain à l’OMS. Nous vous demandons instamment de veiller à ce que l’Organisation mondiale de la santé et toutes les autres organisations internationales menant la riposte face à cette pandémie soient correctement financées et que tout potentiel vaccin ou traitement soit développé et distribué de manière juste et équitable. Ce virus nous affecte tous et nous sommes engagés dans cette lutte ensemble. La coopération doit être notre réponse à cette menace commune et notre humanité commune doit transparaître à travers notre réaction.»

Le Mouvement de la Paix

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.