Covid 19 : La relève du câblier « RAYMOND CROZE » tourne à la débandade et à l’insécurité sanitaire

Jeudi 30 avril 2020, La relève du câblier « RAYMOND CROZE » à la Seyne Sur Mer tourne à la débandade et à l’insécurité sanitaire pour les Marins. Ces derniers refusent de poursuivre la mission ! Tests égarés, procédure de protection non respectée, bagages des Marins embarqués précipitamment etc. !!!

Ce que nous allons écrire nous parait invraisemblable. Il y a quelques semaines, l’Association MOR GLAZ félicitait, saluait la procédure mise en place par la Société « ORANGE MARINE » lors d’une relève effectuée à Brest à bord du « PIERRE DE FERMAT » !
D’après les éléments que nous avons en notre possession, la relève à bord du câblier « RAYMOND CROZE » en début de cette semaine était peu ou pas organisée et est devenue rapidement un cauchemar tant pour les Marins débarquants qu’embarquants ! Un laboratoire « test » installé sur le quai, qui n’était peut-être en fait qu’une démonstration commerciale, à cause de l’oubli du câble spécial d’alimentation de la machine avec un connecteur a testé bien trop tard les marins, déclarant certains positifs ! Des personnes sur le quai sans masque et sans respect des distances sociales et de préventions, imposées à tous les Français pour le bien de toutes et tous.
Étant donné ce manque d’organisation, les Marins refusent de prendre la Mer afin de poursuivre la mission ! Depuis des semaines, l’Association MOR GLAZ demande des tests lors des relèves à bord des navires et notamment bien plus encore lorsque ces navires effectuent des missions de service public ou stratégique, navires poseurs de câbles, recherche Océanographique et autres activités sensibles !

Cette relève – plusieurs Marins venaient de la Région Bretonne soit à 1200 kms de distance- sans respect de certaines procédures est exactement ce qu’il ne faut surtout pas faire en cette période : une relève précipitée et brouillonne, sans suivi de protocole, contrairement à la précédente relève. La bulle de non-contamination du navire a été détruite : des marins ont embarqué sans même attendre les résultats (positifs), le navire est potentiellement contaminé.

L’association MOR GLAZ est aussi inquiète pour les Marins Malgaches qui sont embarqués depuis plusieurs mois à bord de ce navire.

Pour l’Association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN
WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.