Centrale gaz à Landivisiau. Appliquer la loi, c’est dire non à ce projet

Lundi 8 juin 2020, communiqué EELV-Bretagne

le 28 mai dernier, le Conseil Constitutionnel a donné raison aux opposants à la centrale à gaz de Landivisiau en déclarant l’autorisation d’exploiter donnée à ce projet non conforme à la Constitution en raison de l’absence de consultation du public sur l’environnement.

EELV salue la pugnacité des associations, et en particulier celle de Force 5, qui a conduit à cette victoire. Malheureusement, le Conseil constitutionnel s’arrête en chemin. Paradoxalement, il n’annule pas l’autorisation d’exploiter qu’il déclare anticonstitutionnelle au motif quecela aurait « des conséquences excessives ». Excessives par rapport aux intérêts de Total ? Il appartient dorénavant au pouvoir exécutif de considérer le jugement du conseil constitutionnel comme un nouvel argument s’ajoutant aux autres pour mettre fin à ce projet :

Projet climaticide

La centrale à gaz de Landivisiau émettra plus d’un million de tonnes de C02 par an et gommera d’un trait les efforts réalisés en Bretagne ces dernières années. Pourtant en signant l’Accord de Paris sur le climat, notre pays s’est engagé à réduire de 40% ses gaz à effet de serre avant 2030, c’est à dire dans 10 ans.

Subvention permanente accordée à Total

Comme l’exploitation de cette centrale sera déficitaire par rapport aux autres sources d’énergie, Total a obtenu la garantie d’un dédommagement de 40 millions d’euros par an pendant 20 ans. Les conséquences financières de la crise du COVID-19, devraient inciter à faire la chasse à ce type de gaspillage.

Engager la France vers les énergies renouvelables

Au lieu d’investir massivement dans une centrale à gaz, l’Etat a mieux à faire tant les besoins pour développer les économies d’énergie et la production d’énergie renouvelable sont importants.

EELV se tourne vers le gouvernement et le Président de la république afin de mettre en accord leurs décisions avec les nombreuses déclarations en faveur de l’écologie. Il n’est jamais trop tard d’arrêter un projet néfaste comme celui de la centrale à gaz de Landivisiau.

Publicités

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.