Agir ensemble pour la Bretagne : je signe

Mercredi 8 juillet 2020, tribune signée par plusieurs personnalités bretonnes :

Daniel CUEFF, Anne QUEMERE, Philippe LE DUFF, Isabelle MELSCOET, Charlotte MARCHANDISE,…

Nous vivons en Bretagne et nous l’aimons dans sa grande diversité. D’est en Ouest, du Nord au Sud. De Nantes à Ouessant. Notre Bretagne, comme le reste du monde, est aujourd’hui exposée aux bouleversements climatiques et économiques. Chacune, chacun en connait et en redoute les conséquences sur les relations multiples entre les vivants, entre les territoires, entre les humains et leur environnement.

Vulnérables, nous l’étions tous. Plus ou moins par notre statut social, notre appartenance géographique. Depuis la pandémie du Covid-19 nous le sommes plus encore et de manière brutale. De cette crise, sans précédent connu, beaucoup d’acteurs économiques ne se relèveront pas. Le chômage et les inégalités risquent de croitre fortement. Nous risquons des heures futures difficiles, de l’instabilité et ceci dans une crise démocratique majeure. Nous nous devons de trouver les moyens de répondre à ce possible futur, de recréer la confiance avec les habitantes et les habitants de nos territoires. Pour cela, il nous faut penser ensemble un futur socialement et territorialement juste, et radicalement éthique. Nous ne pouvons nous contenter de la seule promesse des ruines d’un passé régional, aussi flamboyant fut-il. Demain, quel chemin voulons-nous prendre ? Sommes-nous seulement capables d’admettre que l’heure est au courage, sommes-nous prêts à un vrai changement de cap, accompagné par de nouvelles méthodes adaptées à notre siècle et ses enjeux ?

Les territoires de Bretagne possèdent de véritables capacités d’actions et de rebonds. Si beaucoup peut être dit sur nos modèles de production, ils reposent pourtant sur des activités agricoles et maritimes essentielles au territoire breton. Notre industrie agroalimentaire géographiquement répartie a organisé un maillage rural et urbain original. Notre région est cet ensemble unique de villes moyennes, métropoles à taille humaine, de villages, de hameaux, de lieux-dits. Et c’est là notre plus belle opportunité. Dépassons les clivages politiques traditionnels, laissons de nouvelles alliances se dessiner, pour la Bretagne. Il n’y aura pas de résilience en Bretagne sans un engagement fort, politique, avec l’industrie agroalimentaire. Il est impératif de collaborer.

Nous avons également des industries de pointe dans de multiples domaines, le numérique, la mer, omniprésente, véritable trait d’union, et si mal valorisée par un Etat centralisé. La centralisation, sans cesse, voulue par le gouvernement actuel, nous fait nous penser en périphérie. Le monde s’ouvre à nous, il est notre futur désirable. La Bretagne est connue et reconnue au-delà de ses frontières pour sa culture originale et dynamique, sa vitalité associative et coopérative, son identité sociale et territoriale. Plus qu’une région administrative, la Bretagne est une terre unique, culturelle, accueillante, dynamique et solidaire qui ne demande qu’à developper ses meilleurs atouts.

N’attendons pas que l’Etat nous fasse confiance pour faire confiance aux initiatives émergeantes des territoires bretons. Et c’est là notre première richesse. La Bretagne est synonyme de relations et d’échanges. Ce qui doit permettre de transcender les clivages, de travailler à l’édification d’une maison commune. C’est notre meilleure chance de placer, demain, l’humain et l’écologie au coeur de nos actes. Changeons nos conceptions, acceptons de faire évoluer nos façons de produire. Re-pensons nos manières d’habiter, de nous déplacer, de nous nourrir, d’étudier, de consommer, nos relations aux autres et peut-être même nos façons de nous parler. Les langues bretonne et gallèse, outre le fait qu’elles doivent vivre pleinement, expriment la réalité des territoires que nous habitons. Favorisons le dialogue entre le monde urbain et le monde rural, entre les différentes composantes de la population, ouvriers, agriculteurs, commerçants, artisans, managers, starteupeurs…entre toutes celles et ceux qui vivent et travaillent en Bretagne.
Plutôt que d’imaginer des solutions clés en main, de décliner des plans de l’Etat en région, conçus dans une pensée dépassée, nous voulons relever ce challenge avec l’ensemble des bretonnes et des bretons qui le souhaitent, depuis leurs territoires de vie, en nous appuyant sur nos valeurs humanistes, de solidarité, d’écologie et d’entreprise. Traçons ensemble ce nouveau sillon commun. Faisons causes et mouvements pour l’avenir de la Bretagne !

Si vous voulez agir avec nous,

rejoignons-nous sur https://je-signe-bretagne.bzh

Publicités

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.