La Bretagne a les moyens de son indépendance (Partie2)

Mercredi 26 août 2020,Les mouvements d’indépendance ont toujours marqué l’histoire moderne et ne se sont jamais arrêtés.

C’est une histoire peu diffusée que l’on peut mettre en parallèles avec d’autres faits qui restent bien connus dans les mémoires de « l’histoire de France ».
L’histoire retient toujours le point de vue des dominants, et, en France, les idées d’indépendance sont encore et toujours à bannir.
Pour penser la Bretagne libre de demain, il est bon de se remémorer que de nombreux pays que nous connaissons bien ont pu accéder à l’indépendance jusque des temps pas si anciens.

Quand la France était sur le point de plonger dans la Révolution, les États Unis proclament leur indépendance, en 1776.
En 1804 le Code civil est promulgué et Haïti devient indépendante, ainsi que la première
république noire de l’histoire, construite suite à une guerre d’indépendance victorieuse
contre la France.

En 1816, alors que Napoléon Bonaparte, le grand tyran français adulé par l’histoire nationale, est interné à Saint Hélène, l’Argentine devient indépendante.

En 1867, quand l’Empereur Napoléon III inaugure l’exposition universelle à Paris, le Canada devient indépendant.
Pendant que la loi de 1901 autorise en France le droit de créer des associations, l’Australie
devient indépendante.
En 1905, quand en France, on sépare l’Église et l’État, la Norvège devient indépendante.
En 1917, pendant que la France envoie par milliers des pauvres gens se faire massacrer dans les tranchées de Verdun, la Finlande devient indépendante.
En 1919, la France commence à humilier l’Allemagne par le traité de Versailles, ce qui
produit le terreau de l’instabilité politique et économique allemande de l’Entre-deux-guerres, puis la montée du nazisme. Pendant ce temps, l’Afghanistan inflige une défaite militaire à
l’Angleterre et devient indépendant.
En 1922, la bourgeoisie française se presse à l’exposition coloniale de Marseille. Dans le même temps, l’Irlande devient indépendante après deux années de guerre, où l’Europe entière a laissé le peuple irlandais seul face à la répression sanglante de l’Angleterre.
Dans l’année 1947, en France, de Gaulle lance son mouvement politique – le RPF
(Rassemblement du Peuple Français), Christian Dior présente sa première collection de haute couture, et à l’autre bout du monde, l’Inde devient indépendante.
En 1962, de Gaulle annonce la tenue d’un référendum pour élire le président de la République au suffrage universel direct, Jacques Mesrine est incarcéré pour la première fois, la magazine Salut les copains fait son apparition, et l’Algérie devient indépendante.
En 1975, Citroën sort son célèbre modèle de la DS et le jeune président Valéry Giscard d’Estaing assouplit la loi sur le divorce par consentement mutuel. En Afrique, le Mozambique et l’Angola font partie des derniers pays de la vague de décolonisation à accéder à l’indépendance.
En 1991, le plan Vigipirate est mis en route en France pour la première fois, le chanteur Serge
Gainsbourg décède et Édith Cresson devient la première femme premier ministre de la République.
Pendant ce temps en Europe, la Lituanie, l’Estonie et la Lettonie deviennent indépendantes.
2014, pour la première fois de son histoire, l’Ecosse peut s’exprimer dans un référendum pour l’indépendance.
2017, la Catalogne fait de même malgré une répression policière et judiciaire inédite.

Les indépendances ne sont pas des bifurcations, des moments où l’histoire moderne fait un écart.
Au contraire, elles façonnent l’histoire mondiale depuis plusieurs siècles et ces phénomènes sont loins d’être terminés. Demain, ce sera le tour de l’ Ecosse, de la Catalogne, du Pays de Galles, de la Corse, de la Bretagne bien sur, et de bien d’autres encore.

Alan et Ninnog, volontaires pour Douar ha Frankiz.

1 COMMENT

  1. Plus en ex-Yougoslavie, et notamment le Montenegro, en temps de paix, en 2006.
    Et que personne n’a menacé de rien, pas de chantage à l’exclusion de la zone euro, pas de charge armée comme chez les franquistes, tranquilou, semaines après un referendum unilatéral, un peuple avait choisi de prendre son destin en main.
    Ca se passe pas trop mal (pas pire qu’en france, déjà !!). Un bon indice : la diaspora rentre massivement au Pays !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.