Non à la privatisation de l’île Berder

Lundi 7 septembre 2020,La fédération UDB du Morbihan salue le succès de la manifestation des opposants au projet du groupe Giboire sur l’île de Berder ce 6 septembre 2020. L’UDB 56 soutient d’autant plus cette démarche que le projet d’hôtel de luxe prévu accaparera une île jusque-là ouverte à tous et dégradera probablement le milieu.

L’UDB 56 met en garde les sympathisants au projet qui y voient une redynamisation de l’économie locale. L’économie du « tout tourisme » et son corollaire l’économie résidentielle n’apporte aucune revitalisation, bien au contraire ! C’est une logique capitalistique qui appauvrit nos communes en remplaçant des emplois à l’année par des emplois saisonniers, souvent précaires, rendant plus compliquée encore l’installation des populations locales chassées par les résidences secondaires et plus largement l’augmentation des prix du foncier. C’est ainsi que ferment les écoles et les petits commerces condamnant notre côte depuis des décennies. Si les soutiens au projet veulent sauver leur commune, ils doivent valoriser des porteurs de projets locaux et favoriser une activité à l’année pour une population locale.

L’UDB 56 voit la proposition de rachat de l’île pour en faire un parc départemental digne d’intérêt dès lors que l’île n’est pas mise sous cloche. La réaction de François Goulard déclarant qu’il « est exclu que je donne de l’importance à de pareilles billevesées en réagissant sous quelque forme que ce soit » est indigne d’un élu. La privatisation du littoral est un sujet ô combien politique!

Jean-Christophe Cordaillat-Dallara

Représentant de l’UDB 56

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.