Hivernage nautique : la méconnaissance des décideurs jacobins

Samedi 31 octobre 2020, Nous lisons ce jour dans un grand quotidien. Activité de plaisance : trop tard pour hiverner ! Ce titre est très révélateur de la méconnaissance de nos « Gouvernants technocrates » et de leurs « lieutenants ». De celles et ceux qui prennent des décisions absurdes sans consulter les bonnes personnes Élues ou pas.

La voix de nos représentants serait-elle devenue inaudible dans la Capitale ?
Mesdames et Messieurs, les Régions Françaises sont toutes différentes, de par leurs populations, leurs cultures, leurs habitudes, leurs géographies leurs espaces Maritimes et autres !
Mais, où vont-ils chercher de telles bonnes mauvaises idées ? Un coup de vent annoncé, et il faudrait laisser son navire au mouillage pour des « plaisanciers » des « passionnés » des « pensionnés » de la promenade « pépère » qui de toute façon mettent leurs embarcations au sec en période hivernale, sauf que durant le confinement il serait dangereux de remonter ces navires au sec !
Il faudrait enfin que tous ces « décideurs » certainement, éloignés des réalités, peut-être même un peu « jacobins » sachent, qu’en Bretagne et sur le littoral en général il y a des espaces (la Mer les chemins côtiers et autres) sur lesquels il y aurait beaucoup moins de risques de contamination par la COVID 19 «les populations du littoral l’ont démontré durant le précèdent confinement ».
Aussi, pourquoi priver les Enfants de voile le mercredi ou « et » le samedi d’une activité sportive qui se déroule forcement en plein air, très bien encadrée avec un respect des règles sanitaires ? Alors que ces mêmes Enfants sont confinés dans des classes durant 4 jours de la semaine ! A force de prendre des décisions ridicules, ubuesques, dénouées de bon sens, sans peut-être même vous adresser aux bons interlocuteurs, la confiance qui pourrait parfois vous être accordée part à la dérive, tel un navire avec un état-major qui n’aurait plus de boussole, auriez-vous perdu le cap, celui de la raison qui va vous mener droit sur les récifs !

Certes, il faut être prudent, mais il faut arrêter d’être aussi ridicule et d’appliquer partout les mêmes consignes avec cet autoritarisme. Faudra-t-il un jour s’excuser de demeurer ici en Bretagne et de pouvoir profiter des loisirs nautiques et de nos espaces maritimes et côtiers y compris en période de pandémie. Nous n’avons pas l’impression d’être embarqué à bord du même navire.

Pour l’Association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN
C/c : Secrétaire Général de la Mer, Ministères et Administrations concernés !

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.