LE CARNET CONTRE LE BÉTONNAGE

Samedi 7 novembre 2020, Depuis fin Août, une nouvelle ZAD a vu le jour en Bretagne. Elle se situe au Carnet, et a pour but d’empêcher l’extension du port de Saint-Nazaire sur une surface naturelle en bord de Loire de 110 ha. C’est 110 ha d’une zone riche en biodiversité qui risque d’être bétonnée.

Cette extension permettrait l’installation d’un parc industriel dédié aux énergies renouvelables, cependant le projet n’est pas définitif, et les entreprises qui doivent s’installer ne sont pas connus.
Ce projet fait partie des 78 sites « clefs en main » imaginés par le gouvernement français dans le but d’accélérer les procédures permettant la mise en place de projets industriels, et ce avant même qu’une entreprise ne se soit montrée intéressée.

Encore une fois, l’Etat français montre son mépris vis-à-vis des populations locales, en imposant depuis Paris des décisions concernant la Bretagne et les Breton-ne-s.

Douar Ha Frankiz fait part de son soutien à la ZAD du Carnet.
Des camarades sur place, qui défendent la nature contre le bétonnage, sont aussi impliqués dans la defense de la culture bretonne et du breton. Ils ont « l’envie d’apprendre et de préserver la langue et le pays contre les capitalistes qui détruisent autant la nature que la culture. » Ils nous envoient une photo et nous invitent à venir soutenir la lutte sur place.

Ces derniers jours, le projet industriel a dû être mis en suspend par le port de Nantes/St Nazaire, la décision a été prise suite à un avis défavorable rendu par le Conseil scientifique régional du patrimoine naturel (CSRPN), auquel le port était tenu de se soumettre pour réaliser une étude faunistique et floristique sur une durée d’un an.

Si vous souhaitez également
soutenir cette lutte vous pouvez participer financièrement

Douar ha Frankiz- Comité Nantais

 

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.