Sarkozy… à Morlaix ? Après la « méprisance », la repentance ?

logo de l'Union Démocratique Bretonne

COMMUNIQUE DE PRESSE UDB

Pour l’UDB, le contentieux entre Nicolas Sarkozy et les Bretons n’est pas de nature à le rendre plus sympathique ni crédible en 2012 qu’il ne l’était en 2007. Au second tour de la présidentielle de 2007 les Bretons et Bretonnes des cinq départements lui avaient accordé seulement 46,40% de leurs suffrages. Il est à parier qu’en 2012, ce sera encore moins. Comment pourrait-il en être autrement dans une Bretagne attachée aux valeurs de démocratie, de solidarité, de justice et de respect ?

Nous nous rappelons qu’ en 2007, visitant le CROSS (centre opérationnel de surveillance et sauvetage en mer ) de Plouarzel Nicolas Sarkozy avait déclaré : « Qu’est-ce qu’on va foutre dans un centre opérationnel à regarder un radar ?… Je me fous des Bretons. Je vais être au milieu de dix connards en train de regarder une carte ! » En 2007 toujours, c’est l’accrochage avec des pêcheurs du Guilvinec en colère. En 2012 sur M6, le même Sarkozy récidive : « Vous iriez, vous, voir un médecin qu’on a forcé à aller à Morlaix ? »

Le candidat Nicolas Sarkozy vient-il à Morlaix tenter de réparer la casse faite par Nicolas Sarkozy président de la République ?

Fermeture des Tribunaux, des agences de la Banque de France, d’écoles publiques ; diminution des horaires d’ouverture de la Poste, baisse du nombre d’enseignants mais augmentation du nombre de chômeurs et de précaires, mise en cause des jugements des responsables de la catastrophe de l’Erika, etc….. Sans parler de son refus de ratifier la Charte européenne des langues minorisées.

Les Bretons qui aiment leur pays disent oui à la Charte, disent oui à une République fédérale et solidaire.

Pour l’UDB
La porte-parole Mona Bras
le responsable fédéral du Finistère, Bernard Le Mao

Site web de l’UDB : udb-bzh.net

3 COMMENTS

  1. Les bretons qui aiment leur pays doivent surtout se decider a abandonner le systeme bi partiste français.L’immobilisme partisan, dont l’UDB fait preuve d’ailleurs, qui consiste ou oublier ses idées pour s’asseoir dans un fauteuil. Une gauche qui refuse de se confronter a la réalité.Une droite qui ne sert que les plus riches, l’ecologie completement oubliée .(sauf dans le cas de qquns qui voudraient une bretagne musée , sans breton , pour organiser un safari pour touriste parisien en mal d’authenticité)
    la Bretagne ne s’en sortira que s’il elle sort de cette republique ( que ça soit la 5eme ou la 6 eme) .paris ne laissera jamais une bretagne (ou une autre region) s’epanouir et la concurencer, il faut arreter de rever et s’unir pour les interets des bretons.
    pour un etat breton democratique et européen.pour que l’on parle d enotre propre voix a bruxelles et dans le monde!
    bretons de tous bords , rejoignez le parti breton, unitaire , federateur et surtout democrate

  2. Juste une question à l’UDB … « Après la “méprisance”, la repentance ? » … c’est parfait… mais allez-vous soutenir un François Hollande qui à Rennes s’est ouvertement déclaré contre la réunification de la Bretagne et pour le Statu Quo …. qu’elle sera votre consigne de vote pour le second tour ? Bonne question n’est-ce pas ? Merci « infiniment » à Mona Bras, porte-parole de l’UDB de nous y répondre ! A galon vat

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.