L’UDB appelle à voter François Hollande

logo de l'Union Démocratique Bretonne

COMMUNIQUE DE PRESSE UDB

Analyse des résultats du premier tour des présidentielles 2012 par l’UDB.

L’UDB appelle à voter François Hollande 

L’abstention est loin d’être aussi forte que pronostiquée par les instituts de sondage : la participation est de 80% pour 84% en 2007. Cela témoigne qu’au delà d’un débat dont le contenu n’a pas passionné, il y a une aspiration très forte au changement démocratique et social, une volonté d’en finir avec un cycle et une façon d’exercer le pouvoir.

L’UDB appelait dès novembre 2011 à voter Éva Joly au premier tour car elle était la candidate la mieux disante pour l’écologie, la diversité linguistique et culturelle, l’autonomie régionale au service des solidarités dans une VIe République rénovée voire fédérale, permettant la réunification de la Bretagne. Malgré la contre-performance de la candidate des écologistes, l’écologie pèsera de fait dans les politiques à venir en raison des contraintes imposées par l’épuisement des ressources et des matières premières et par le changement climatique.

L’UDB appelait dès novembre 2011 à voter François Hollande au second tour pour que le changement soit possible, pour restaurer la démocratie et la cohésion sociale. Nous avons besoin d’un président de gauche, nous avons besoin en juin d’une majorité de gauche, et l’UDB présentera des candidats pour participer à un changement donnant aux Régions les moyens de renforcer les solidarités, d’œuvrer à la transition écologique des territoires et de l’ économie ( énergie, transports, agriculture…), de promouvoir leur identité ( en Bretagne : langues et culture ).

La lecture de l’addition des scores des dix candidats selon les grandes familles de gauche et de droite, amène l’UDB à appeler à la mobilisation et au rassemblement à gauche pour ce second tour. Pas une voix ne devra manquer le 6 mai, car ce soir la victoire à gauche n’est pas acquise d’une manière sûre et certaine. Pour éliminer Sarkozy au second tour, le peuple de gauche doit se mobiliser dans sa diversité autour du candidat de gauche le mieux placé : François Hollande.

Ce vote de premier tour est également marqué par le score du Front national qui pour l’UDB n’est pas un vote d’adhésion mais un vote de protestation contre les effets des crises financières, économiques et écologiques dont les premières victimes sont les plus défavorisés : taux de chômage, dégradation du pouvoir d’achat, difficultés d’accès au logement, perte des emplois industriels, aggravation des inégalités sociales et territoriales, fermeture des services publics de proximité, inquiétude pour l’avenir, etc…

Mona BRAS
Porte-parole de l’Union Démocratique Bretonne

Site web de l’UDB : udb-bzh.net

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.