Tour de Bretagne des candidatures autonomistes/indépendantistes (3/4) le centre/centre-droit

Dossier spécial élections législatives

Dans le cadre de ce dossier, nous présenterons d’une manière détaillée l’ensemble des candidatures de sensibilité régionaliste / autonomiste / indépendantiste lors des prochaines élections législatives

 Tour de Bretagne des candidatures autonomistes/indépendantistes (3/4)

le centre/centre-droit

 

Yves pelle legislatives
Entretien audio avec Yves Pelle, à propos des candidatures du Parti breton aux législatives 2012

 

Le champ politique breton compte une formation nationaliste de centre/centre-droit libéral : le Parti Breton. 2 candidats porteront le 10 juin les couleurs du PB : Son président Yves Pelle, sur la circonscription de Dinan et la vice-présidente Claudine Perron dans la 6ème circonscription du Morbihan (Le Faoüet – Pont-Scorf). Interrogé par 7seizh, Yves Pelle explique son programme en matière économique, en matière de langues bretonnes, le soutien affiché de l’industriel Alain Glon (par ailleurs président de l’institut de Locarn) et les raisons de la candidature de Claudine Perron sur la circonscription où Christian Derrien, du Mouvement Bretagne et Progrès, se présente également.

 

4 COMMENTS

  1. tout a fait d’accord avec iffig.
    moi aussi de sensibilité de gauche comme pas mal de membres du parti breton, ça me fait mal aux oreilles quand on essaye de classer le parti breton au centre ou a droite.le parti est constitué de democrates de tous bord qui font de la bretagne, leur priorité.
    avant de choisir la couleur des murs, on creuse les fondations et on construit les murs de notre future maison.l’emsav democratique doit faire l’union pour se faire entendre et peser dans la vie politique bretonne!

  2. Donc, le Parti Breton est bel et bien du centre comme l’indique le titre de l’article. Entre le centre-droit(représenté par l’aile droite du PB) et l’extrême-droite (Jeune Bretagne et Adsav!), il n’y a pas de parti de droite breton. Dommage.

    Et pourtant une vraie droite libérale-conservatrice d’origine patronale, paysanne et cléricale a existé en Bretagne…

  3. On dirait que cela arrange certains de classer le Parti Breton plutôt à droite
    Militant de gauche depuis toujours, je me sens particulièrement à l’aise au Parti Breton et je ne suis pas le seul.
    C’est un peu simpliste ces qualificatifs, ou l’on devient de gauche quand on s’allie à Mélanchon !
    Aujourd’hui, le problème prioritaire est la défense de la Bretagne, et l’on n’y arrivera pas sans faire une union de gens sensés qui refusent toute compromission avec les extrèmes , en fait la grande majorité du Peuple Breton : c’est tout a fait la démarche qu’ont effectué et le Plaid Cymru et le SNP.
    Vous oubliez que le programme de la liste « Nous te ferons Bretagne » était pratiquement celui du Parti Breton, alors faut-il classer tous ses candidats de droite ?
    Bien sur dans la vision française , il est très difficile de faire cohabiter des gens de droite modérée et de gauche, mais c’est bien ce que tente de faire le Parti Breton et c’est bien son originalité.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.