Législatives à Auray : pour Bertrand Deléon, « nous devons récupérer des pouvoirs »

Bertrand Deléon, candidat aux législatives sur la seconde circonscription du Morbihan, vient de publier sa profession de foi sur Internet. Pour le candidat d’ « En Avant Bretagne », La première mesure à prendre est le retour de la fiscalité en Bretagne. Notre faible autonomie budgétaire est préjudiciable à notre réseau de PME, à notre agriculture, à notre pêche…

Concernant les ports, la relance du cabotage, l’autoroute de la mer, est une opportunité pour l’économie littorale et un remède au désengorgement des voies terrestres. Plus largement sur nos côtes, il nous faut créer un établissement public foncier digne de ce nom, pour que chacun puisse vivre et travailler au pays.

Ces mesures doivent entrer dans le cadre d’un rééquilibrage européen : la France est tournée vers l’Est, nous devons créer une entente sur l’arc atlantique, proposer une sortie de crise comparable à celle du Danemark ou de l’Islande. La diaspora bretonne a son rôle à jouer dans cette construction. A l’intérieur du territoire, une gestion saine doit prévaloir, loin de l’affairisme des partis politiques qui nous dirigent […], selon un aménagement du territoire harmonieux, où l’économie n’est pas sacrifiée au tout tourisme. Pour ce faire, nous devons récupérer des pouvoirs.

La présentation des candidats et la profession de foi complète sont consultables sur le site d’En avant Bretagne.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.