Doux : le tribunal reporte sa décision

Le sort de Doux n’est pas scellé. Une période d’observation supplémentaire a été décidé par le tribunal de Quimper. 3400 emplois dépendent maintenant d’une prolongation d’observation jusqu’au 9 octobre prochain laissant ainsi pour l’examen des propositions de reprise de l’entreprise. La division frais de Doux a cependant été placée en liquidation judiciaire.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.