En remorque, le MSC Flaminia ferait route vers Rotterdam

Les informations divergent sur la destination finale du MSC Flaminia qui agonise à 200 nautiques des côtes du Finistère. Mor Glaz indique que le porte-conteneurs remorqué mettrait le cap vers le port de Rotterdam au Pays-Bas.

Mor GlazLe navire MSC Flaminia a été endommagé par une explosion le 14 juillet. « Trois remorqueurs de la compagnie Fairmount Marine assurent le remorquage du navire, » indique l’association Mor Glaz. « Ils pourraient prendre le cap vers le port de Rotterdam ».

Mor Glaz a alerté Delphine Batho, ministre de l’écologie et des transports et le Premier ministre Jean-Marc Ayrault sur l’urgence de la situation : « L’association a demandé de tout mettre en œuvre pour que le MSC Flaminia trouve un abri et un port pour l’accueillir ».

Le navire transporte 2 876 conteneurs et ses soutes renferment des tonnes de fioul lourd. « Nous avons appris que les autorités françaises ont refusé par deux fois l’accès du convoi dans la zone économique, » précise Jean-Paul Hellequin, président de Mor Glaz. « Il y aura des risques lors du passage du Pas-de-Calais par lequel transitent plus de six cent quarante navires par jour, » pour rejoindre le port de Rotterdam.

« Si l’affaire avait été prise à temps, le port de Brest pouvait l’accueillir ». Un état des lieux du navire en baie de Douarnenez aurait permis « de décharger la cargaison et les conteneurs ». Le chantier naval Damen shiprepair Brest (ex-Sobrena) « était demandeur pour effectuer les réparations ».

« Les autorités attendent-elles que le navire sombre ? Les soutes du MSC Flamina représentent un vrai danger ». L’association estime que le navire « doit être autorisé à entrer de toute urgence dans les eaux territoriales tant que les conditions météorologiques le permettent ». Les ports de Saint-Nazaire et du Havre « pourraient aussi accueillir le porte-conteneurs ». Selon Mor Glaz, « le Secrétaire général de la mer devrait écourter ses vacances ».

Mor Glaz est une association de citoyens qui entend défendre la mer, les marins, la faune et la flore marine, l’agence de sécurité maritime, le développement du cabotage et dénoncer toutes les dérives du transport maritime.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.