Le Parti Breton soutient le gouvernement et le peuple catalan dans leur lutte pour l’autodétermination

L’annonce par le gouvernement catalan d’Artur Mas de la tenue d’une consultation sur l’autodétermination, après les élections anticipées annoncées au mois de novembre marque une avancée importante dans l’affirmation des droits des nations sans Etat en Europe. Elle se base simplement sur le « droit des peuples à disposer d’eux-mêmes » indiqué dans l’article 1 de la charte des Nations Unies.

Le refus brutal du gouvernement  madrilène de toute renégociation du statut d’autonomie, notamment dans ses aspects fiscaux, l’attitude provocatrice de la cour constitutionnelle d’Espagne ont provoqué la légitime indignation du peuple catalan et exaspéré sa volonté de liberté. La Catalogne verse chaque année de 16 à 20 milliards d’€ au budget espagnol, soit au cours des 25 dernières années 316 milliards d’€, et n’en reçoit en retour que 51%, avec de grandes difficultés pour récupérer la part qui lui revient. La solidarité ne doit pas devenir un prétexte pour étrangler la Catalogne et justifier  des pratiques autoritaires et centralisatrices qui rappellent le franquisme, en cela si proche lui-même du modèle français.

Face aux manœuvres et aux menaces de gouvernement madrilène, l’unité et la détermination du peuple catalan l’emporteront. Le Parti Breton voit dans l’évolution de la Catalogne un grand espoir pour toutes les nations sans Etat, et notamment la Bretagne. Alors même qu’ils sont soumis à la désinformation d’une part importante des médias hexagonaux, il appelle les Bretons à soutenir l’exemplaire mouvement démocratique qui soulève la Catalogne.

Pour le Parti Breton,
le secrétaire général,
Gérard Guillemot

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.