La première de la tournée d’automne de Christophe Miossec

Miossec en concert à Saint-Sébastien
Miossec en concert à Saint-Sébastien

Jeudi 11 octobre 2012, Christophe Miossec débutait sa tournée d’automne à la salle de l’Embarcadère de Saint Sébastien sur Loire.

Pour moi, c’était une découverte… oui bon comme tout le monde, je connaissais «Tonnerre de Brest»… mais… au-delà, ma culture «Miosseciaine» était plus que limitée.

La salle de l’Embarcadère qui accueillait le concert, est un lieu particulier à plus d’un titre.  En effet, c’est une salle municipale, avec des abonnements… ce qui signifie que le public n’est pas forcément composé de spectateurs conquis d’avance. Les abonnés ont le droit à quelques concerts de têtes d’affiche s’ils choisissent le bon forfait. Mais parfois, ils assistent aussi à des spectacles dont ils ne connaissent pas l’artiste et qu’ils découvrent.

Autre particularité de cette salle, elle n’est pas équipée d’une scène, ce qui présente l’avantage d’une très grande proximité entre l’artiste et le public.

Mais parlons de la soirée !

Christophe Miossec est entré dans la salle. J’ai d’abord été interpellée par sa démarche chancelante, je ne m’y attendais pas. Puis, très vite, il a fait taire les applaudissements de début de show, d’un «on verra ça plus tard». Surprenant, mais ça va avec le bonhomme. Les morceaux se sont enchaînés et la relation s’est nouée entre Miossec et le public. Petit délire sur les «correspondances des trains ou des bus entre les villes de Bretagne»… Un spectateur propose de se déplacer à vélo. Miossec réplique «je ne peux pas me déplacer en vélo, c’est un sport de drogués». Hilarité du public, sourires de Christophe et de ses musiciens, la complicité s’est installée, la glace est totalement rompue.

Premier arrêt du show. Applaudissements qui fusent. Ils reviennent. Miossec rit « Il faut bien qu’on ai le temps d’aller fumer une petite cigarette, tout ça c’est de la mise en scène »

Un nouveau set démarre, l’artiste est détendu et je suis épatée par son énergie sur scène, il bouge en permanence, chante en permanence, je suis impressionnée. Les textes sont parfois mélancoliques, parfois entraînants. Le mélange est subtile et ça fonctionne.

Second break. Et retour. Le public en redemande, ils ne se font pas prier bien longtemps. C’est reparti.

L’artiste nous offre bien sur «Tonnerre de Brest», sa version, la vraie quoi ! Public aux anges, applaudissements nourris, un de ces moments riches d’émotions.

Un dernier tour de piste et ils s’en vont pour de bon.

A la sortie, le public semble conquis. Les connaisseurs ont retrouvé leur Miossec, les novices sont heureux de cette découverte. Commentaires sur cette voix particulière qui ne laisse pas indifférent.

Après ce concert, je crois que je vais filer acheter certains albums, le dernier évidemment, car c’est apparemment celui qu’ils ont joué en priorité. J’aime ces chansons à texte, je vais les tester dans ma bulle (ma voiture).

Je n’ai pas de conseil à donner, mais si j’étais vous j’irais le découvrir ou le revoir très vite.

Previous articleLes indépendantistes flamands du N-VA grands gagnants des élections en Belgique
Next articleNotre-Dame-des-Landes : expulsions demain ? Appel à soutien
Ma bio... bon alors, jeune femme, bientôt la quarantaine... Nantaise. J'aime les rencontres, les découvertes, et bouger... je suis attirée par le domaine artistique, et vais donc de ce fait à de très nombreux spectacles ou concerts... et pas uniquement à des concerts d'artistes que j'aime... comme dit plus haut, j'aime aussi découvrir... je ne suis donc pas un "public conquis" :-). Ici, je vous ferais part de mes nouvelles aventures.... et rencontres. Petite particularité... je suis en fauteuil roulant... cela peut parfois avoir une incidence sur mes impressions ou certaines réflexions que je pourrais faire sur l'organisation d'un évènement... c'est pour cela que je vous le dis... mais rassurez vous... pour moi, ce n'est pas un signe distinctif :-)

4 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.