Notre-Dame-des-Landes : Un indépendantiste breton arrêté ce matin pour « Outrage au drapeau »

Ce matin un indépendantiste breton membre du parti politique Breizhistance a été arrêté à son domicile suite au décrochage d’un drapeau français lors de la manifestation contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes samedi dernier à Nantes. Le drapeau était accroché à la façade de la préfecture

Entendu par la police, il a été relâché rapidement. Il sera jugé en 2013 pour « Outrage au drapeau français », un nouvel article du Code pénal, et « refus de prélèvement ADN ».

19 COMMENTS

  1. Outrage au drapeau, le code pénal ne répond pas au décrochage du drapeau, en effet il faut faire attention de cette dérive que des policiers. art 433-5-1″ Le fait, au cours d’une manifestation organisée ou réglementée par les autorités publiques, d’outrager publiquement l’hymne national ou le drapeau tricolore est puni de 7 500 euros d’amende. Lorsqu’il est commis en réunion, cet outrage est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende. » On se rend clairement compte que l’outrage au drapeau comporte deux faits : l’un est le déchiré et l’autre est le brûlé. Or le fait de décroché un drapeau ne porte pas atteinte au drapeau de la nation. Il porte atteinte à personne, vu que le drapeau est dans le même état, et il a été remis à sa place. Quand à la question du fichage ADN, c’est une légitimité de refuser, étant donné la QPC posée par les désobeissants sur ce thème et argumenter par des professeur d’université.

  2. Tout cela pour un bout de tissu. Ils ne savent pas quoi inventer les parlementaires pour emmerder les gens. On devrait donner une médaille au camarade qui a décroché le drapeau français de la Préfecture de Nantes. Avec les violences policières de l’Etat français à Notre des Landes, notre drapeau bleu, blanc, rouge est tous les jours un peu plus souillé. Honte à eux.

    On ne lâche rien,

    Solidarité avec le camarade,

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.