Eurocelt 2013 : La Bretagne remporte sept nouveaux titres européens

Les meilleures nations européennes se retrouvent pendant trois jours à Reykjavik (Islande), pour disputer le championnat d’Europe 2013 des luttes celtiques.

Fédération de GourenÓlafur Oddur Sigurdsson, président de l’Icelandic glima association, a ouvert jeudi la première journée du championnat d’Europe des luttes celtiques, consacrée à la lutte islandaise. Maëlle Nouvel (skol gouren Brest) a montré la voie et a excellé en remportant un premier titre pour l’équipe de Bretagne en glima (lutte islandaise). La Brestoise a récidivé vendredi en empochant un second trophée européeen en back-hold.

La lutte islandaise est un nouveau style, difficile à maîtriser sur le plan technique et au niveau de l’attribution des points, pour l’équipe de Bretagne. « C’est une lutte au baudrier avec obligation de se tenir très près l’un de l’autre. Une main à la ceinture et l’autre dans la jambière. » Les lutteurs doivent retourner leur adversaire sur le dos sans chuter eux-mêmes.

Willie Baxter, président de la Fédération internationale des luttes celtiques (FILC), a lancé la deuxième journée, vendredi. Les tournois de gouren (lutte bretonne) et de back-hold (lutte écossaise) se sont déroulés sur deux « pallenn », dans la salle de Laugabol Armann (Laugardalurinn, Valley of sport). Jeudi, les lutteurs et leurs entraîneurs ont mis à profit le tournoi de glima pour jauger les qualités techniques de leurs adversaires. Le championnat d’Europe par équipe ne comptabilisera que les points acquis, vendredi et samedi, en gouren et back-hold.

Onze athlètes de l’équipe de Bretagne ont participé aux finales en gouren et back-hold. Sept lutteurs et lutteuses ont décroché un titre de champion d’Europe dans leur catégorie respective. Ex-æquo au classement provisoire par équipe, la Bretagne et le Leon (Espagne) mènent par 53 points. Les deux nations sont talonnées par Salzburg (Autriche) 49 points et l’Islande 35 points. La lutte sera acharnée la dernière journée, samedi. La Bretagne tentera de conserver son titre de champion d’Europe par équipe.

Les résultats.

Catégories féminines.

Back-hold.

– 50 kg : 1. Maëlle Nouvel (Bretagne, Brest) ; 2. Maya Staub (Islande) ; 3. Emma McDermott (Ecosse).

– 56 kg : 1. Frédérique Menesguen (Bretagne, Brest) ; 2. Noelia Morala (Leon, Espagne,) ; 3. Gudrun Inga Helgadottir (Islande).

– 63 kg : 1. Joëlle Le Bloas (Bretagne, Le Faouët) ; 2. Marta Llamazares (Leon, Espagne) ; 3. Eva Dogg Johannsdottir (Islande).

Gouren.

– 70 kg : 1. Monica Matia (Leon, Espagne) ; 2. Anne-Charlotte Le Tyran (Bretagne, Saint-Brieuc) ; 3. Maxi Hirsch (Ecosse).

– 80 kg : 1. Tiphaine Le Gall (Bretagne, Le Faouët) ;  2. Maria Rubiera (Leon, Espagne) ; 3. Solveig Ros Johannsdottir (Islande).

– 90 kg : 1. Hélène Thomas (Bretagne, Le Faouët) ; 2. Marin Laufrey Davidsdottir (Islande) ; 3. Gemma McNeill (Ecosse).

Catégories masculines.

Back-hold.

– 62 kg : 1. Erwan Tassel (Bretagne, Brest) ; 2. David Zehentner (Salzburg, Autriche) ; 3. Scott Mellia (Ecosse).

– 68 kg : 1. Victor Llamazares (Leon, Espagne) ; 2. Ewen Salaün (Bretagne, Brest) ; 3. Tomas Schmithofr (Salzburg, Autriche).

-100 kg : 1. Eduaro Diez (Leon, Espagne) ; 2. Andrew Ord (Angleterre) ; Alois Dum (Salzburg, Autriche).

Plus de 100 kg : 1. Abel Isai Cabero (Leon, Espagne) ; 2. Yann Pansard (Bretagne, Lamballe) ; 3. Stigur Berg Sophusson (Islande).

Gouren.

– 74 kg : 1. Marcus Wimberger (Salzburg, Autriche) ; 2. Martin Maussion (Bretagne, Le Relecq-Kerhuon) ; 3. Jacobb Wragg (Angleterre).

– 81 kg : 1. Mathieu Le Dour (Bretagne, Le Faouët) ; 2. Hermann Ollwart (Salzburg, Autriche) ; 3. Guillermo Gonzales (Leon, Espagne).

– 90 kg : 1. Porvaldur Blondal (Islande) ; 2. Alvaro Sanchez (Leon, Espagne) ; 3. Andreas Hinterbischer (Salzburg, Autriche).

12 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.