Johanna Rolland, une candidate socialiste au CV bien peu social

5

La désignation de Johanna Rolland comme candidate socialiste à la mairie de Nantes fait beaucoup rire dans la cité des Ducs de Bretagne. En effet, il paraît bien lointain le temps où les grands barons socialistes étaient d’anciens profs méritants ou, plus rarement, des ouvriers ayant grimpé un par un les échelons du parti, tels Pierre Bérégovoy. Aujourd’hui, ce socialisme populaire semble sortir d’une image sépia d’un congrès de la SFIO. Comme une illustration de cette tendance, les militants socialistes nantais ont réussi le tour de force de désigner comme candidate une femme n’ayant…aucune expérience dans le vrai monde du travail.

Pourtant le CV de la candidate PS est éloquent : Institut d’Etudes Politiques à Lille, Master à Grenoble, séjours de trois mois en Bosnie et de 5 mois en Afrique-du-Sud (à l’ambassade de France), elle sera ensuite attachée territoriale pendant 4 ans au Creusot. Heureusement, cette douloureuse expérience au contact de la populace prendra rapidement fin, Johanna Rolland devenant ensuite…attachée parlementaire de Jean-Marc Ayrault. Un parcours en or !

On attend les face-à-face croustillants entre “la candidate de la gauche” et les remuants ouvriers du Nantes industriel.

 

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here