TVA équestre : Énorme succès des manifestations bretonnes ce samedi

Crédit photo Emma.R -  imagine.book.fr - ManifRennesIntro

3000 cavaliers à Rennes, « plusieurs milliers » à Nantes, 1000 à Quimper et 500 à Brest :  la mobilisation contre la hausse de la TVA dans le secteur équestre a atteint des records ce samedi.  Elle réunit le monde du cheval dans son ensemble : éleveurs, gérants de centres équestres, gérants d’écuries privées,  cavaliers professionnels ou amateurs de chevaux.

Plan de foule - Manif de RennesCertes, la météo clémente n’y est pas étrangère. Des records de mobilisation, quand bien même le gouvernement français voudrait faire croire que son « cadeau », à savoir la création d’un « fond cheval » promise le 12 novembre dernier, suffit à « apaiser  la grogne ». Cette usine à gaz pour perfuser la filière équestre d’une main, pendant que l’on triple la TVA de l’autre, n’a berné personne. Énième manœuvre, comme l’était  » la publication de l’amendement [sur la TVA] au Journal Officiel mardi, comme d’habitude en catimini » confirment plusieurs manifestants présents à Rennes aujourd’hui.

La mobilisation de ce samedi prouve que les cavaliers Bretons ne sont pas dupes ! D’autant que d’autres politiques s’en mêlent, éclairant d’un angle nouveau le discours officiel. « C’est l’Europe qui nous l’impose » a dit le ministère. Mais la TVA  européenne sur les activités sportives est bien à taux réduit, et « pour l’Europe, c’est la France qui fait du zèle ». Une façon pour le gouvernement d’encaisser plus de taxes en agitant le spectre d’une condamnation européenne à venir, en somme.

Pour bon nombre de cavaliers et de professionnels du domaine équestre en Bretagne, « ce changement de TVA est vécu comme une trahison par un gouvernement qui avait assuré l’année passée faire son possible pour maintenir le taux réduit. […] les activités équestres en général vont redevenir un sport élitiste… Les entreprises et cavaliers auront une double imposition sur leur passion, c’est inacceptable.  »

Manif de Rennes - pancarte

La manifestation de Rennes, la plus importante de ce samedi, s’est déroulée dans une ambiance bon enfant qui a même réussi à entraîner les policiers, le tout « sans débordement ni incident ». Une manifestation certes pacifiste, mais non moins bruyante, nous confirme Emma R. Sans revendication politique affichée, mais clairement hostile à la politique actuelle : « ‘il y a un vrai ras-le-bol fiscal, de tous les côtés. On matraque tout le monde… ça n’a plus de sens. Pour ce qui est de la lutte [contre le triplement de la TVA équestre] , je pense qu’il ne faut rien lâcher. Même si le décret est passé au JO, il ne serait pas le premier à sauter. Il est du devoir de chacun de se mobiliser.

La lutte des cavaliers se poursuit, d’autres manifestations sont annoncées dans toute la Bretagne. Rappelons que l’on compte 60 000 cavaliers, dont  38 000 sont licenciés.

Crédit photos : Emma.R –  imagine.book.fr

19 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.