Cette fois Jean Yves Le Drian a bien trahi les Bretons

yves_pelle_parti_bretonCette fois Jean Yves Le Drian a bien trahi les Bretons. Abandonner la juste revendication de la réunification est une erreur lourde de conséquences et dont il a mal apprécié la portée. Nous n’accepterons jamais ce découpage décidé à la va vite et de façon si improbable lundi dernier.
Le développement de la Bretagne repose certes sur une cohérence territoriale mais elle ne sera retrouvée que grâce à la réunification. Il repose aussi sur une culture, un patrimoine historique, une langue, une identité qui forment le ciment de notre société et lui donnent sa force pour construire ensemble et s’ouvrir au monde.

Notre émancipation du système français en quasi faillite et à bout de souffle est la dernière condition qu’il nous faut réunir pour proposer un projet mobilisateur pour tous les Bretons.

Regardons au delà de l’horizon. C’est à l’Europe, au monde que nous devrons notre avenir, pas aux technocrates parisiens qui, par leur vision étroite et archaïque, n’ont toujours rien compris à l’économie et à ses règles. Libérons les énergies en Bretagne et ayons confiance en nous.

Tous ensemble, nous sommes irrésistibles.

Yves Pelle

Président du Parti Breton

 

27 COMMENTS

  1. Un communiqué en droite ligne d’une position électoraliste. Bien que peu enclin à voter pr les socio-traîtres ou le Parti Sioniste depuis un certain mois de mai 1981 je ne vois par comment Jean-Yves le DRIAN ds la fonction qu’il occupe actuellement aurait failli à l’dentité bretonne. Si d’auncun ont émis la possibilité d’une éventuelle démission de sa part au cas d’un réassemblage groteste des régions héxagonales en cours on lui restera tjrs redevable de l’excellent travail qu’il a su réaliser pd ses mandats de président de région en faveur des cultures en Bretagne qu’elles soient traditionnelles, contemporaines ou classiques. Porter l’anathème sur Jean-Yves LE DRIAN ne serait que tenter d’évincer un éventuel concurrent ds un futur électoral bien mal engagé par le découpage administratif funeste qu’on réserve aux candidats régionalistes. Il serait plutôt tps de serrer les coudes!

    • Pour vous répondre Mr Girard je trouve vos propos gentil vis à vis de quelqu’un qui ne fait que gérer une région qui est un nain politique, ne met pas en place les politiques économiques qui permettront aux bretons de vivre et travailler au pays. En fait de prendre ses responsabilités et de permettre à la Bretagne de se prendre en main dans le cadre d’une assemblée de Bretagne avec compétence particulière et statut particulier. Mr Le Drian. Son bilan est donc pour ma part mauvais dans la prospective et il ne se contente que de suivre les politiques décidées par Paris. En ce qui concerne de se serrer les coudes entre mouvement autonomiste, nous le proposons à chaque élections d’importance, cela a été le cas aux élections européennes et cela a été un succès, il faut continuer à travailler

  2. Ce découpage ne semble pas avoir été fait à la va vite, mais au contraire en pleine connaissance de cause : effectuer la réunification aurait signifié donner un coup de fouet à la conscience nationale. Nous avons beau être gouvernés par des imbéciles, ils l’ont parfaitement compris.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.