Manif pro-réunification : « une nouvelle fête de famille version XL » ?

TRIBUNE LIBRE
COURRIER DES LECTEURS

Ah bon il y a une manif ce week-end ?

Triste constat à quelques heures du grand rassemblement promis pour la réunification de la Bretagne que le mien, ce qui m’incite à écrire ces quelques lignes.

Pourtant ils étaient beaux les vieux breizhous cet été sur les festivals bretons à donner des tracts aux vacanciers parisiens en mal de vieilles en coiffes et de crêpes au cidre, à s’auto congratuler de l’accueil chaleureux des festivaliers (finalement déjà conquis par la cause puisqu’ils fréquentent les fêtes culturelles). Sans parler du Badge au design plus que douteux porté par quelques sonneurs (déjà acquis à la cause) sur les défilés des festivals culturels …

Bref cet été nos dinosaures du militantisme mode années 70 ont vendu du pain à des boulangers !

Il ne manquait plus que quelques gros triskell en clous, des vestes en laine de mouton brute, des sandalettes et on pouvait se remettre a rêver du flower power en se rendant à Menez kam dans le Las Vegas breton pour refaire le monde avant de s’écrouler du trop plein d’alcool.

Vous me passerez ce langage peu flatteur, mais « merde ! ». Dans quel monde vivent-ils ces «militants autoproclamés de l’EMSAV» ?

La réunification de la Bretagne se résume donc si l’on en croit cette magnifique campagne de pub, et d’affichage, au milieu culturel ?

Donc encore un rendez vous raté avec le peuple breton, celui qui ne va pas en fest noz, qui ne joue pas de bombarde et ne parle pas breton, mais ne demande qu’a savoir si on lui explique ! La majorité en fait …

Finalement c’est à se demander si les nons bretonnants ont le droit d’exister dans l’emzav ou s’ils ne méritent que le mépris.

Qui est allé a la rencontre des vrais gens sur les marchés ? Qui a organisé des réunions d’informations où des tables rondes ? Où sont les tags sur les ponts des 4 voies ? Les pancartes dans les champs ?

Rien  netra toud !

Et pour ceux qui n’ont pas facebook inutile de dire que la manif de samedi est totalement inconnue !

Et la on va me sortir l’argument choc « les médias ne parlent pas de nous et boycottent ce qui concerne la réunification » « les journalistes sont à la botte du pouvoir parisien et bla bla bla et gnia gnia gnia »!

Un coup de ménage ferait du bien, et surtout un traitement de fond contre la parano du bretonnant ! Car si les médias boudent ce genre d’info c’est peut être parce que depuis 40 ans à l’ouest rien de nouveau ! Toujours les mêmes personnes qui passent de la direction d’une association à un autre et ainsi de suite, sans jamais laisser la place aux jeunes ! Ben non pensez vous la nouvelle génération à d’autres idées et d’autres envies, donc on va éviter de pousser mémé dans les orties ! Les université des jeunes en Bretagne en sont l’exemple, ca devenait un événement attendu par la jeunesse car organisé par la jeunesse, jusqu’au jour où nos « papylittants » ont décidé de reprendre les rennes, et depuis plus rien, echu an abadenn ! Si les jeunes se mettent a avoir des idées alors qu’ils n’ont pas vécu Plogoff, rien ne va plus ! Sauf que le monde a changé mais pas nos élites du mouvement culturel, il faudrait voir à ne pas fâcher les politiques non plus ! Ben oui ce sont eux qui financent quand même !

Tout ca pour dire que la manif de samedi ressemblera à une nouvelle fête de famille version XL en pleine ville et c’est tout, ou au mieux à la manif pour la langue bretonne de 2003 qui avait surpris les organisateurs (les mêmes en fait) à tel point qu’ils n’ont rien fait après. Memestra pour celle de Quimper !

L’exemple Ecossais servira d’exemple à l’avenir espérons le, car pour eux les medias étaient réellement pour le NON, mais par du porte à porte, des diffusions de tracts, d’affiches à toute la population ils ont réussit a faire 45% ce qui était loin d’être gagné.

Donc marre de perdre mon temps, samedi ce sera cueillette de cèpes pour moi. Là au moins le résultat sera immédiat et ne mettra pas 30 ans à venir !

Lomig Lander

25 COMMENTS

  1. Pourquoi avoir censuré mon post.
    Il n’était ni injurieux, ni désagréable.
    Peut-être quand vous montrant le but qui devrait être le votre : nous débarrasser du Télégramme, OF et Presse-Océan, la marche vous semble trop haute. Plus facile de critiquer les copains!

    En tout cas, ce n’est pas en employant les méthodes françaises que la Bretagne se renaitra!

  2. @ Lomig

    Je pense que vous confondez l’UDB et l’ensemble des militants bretons.

    D’un coté, l’UDB, 60 ans d’existence, 2% aux élections, convaincu de son bon droit, voit des fascistes dès qu’on n’a pas la carte jaune, ni celle du PS français, ou par défaut celle des Ecolo. Ca parle breton, oui MAIS ça ne parle pas aux bretons!

    Puis, vous avez les autres…. qui doivent passer leur temps à expliquer que NON, ils ne collectionnent pas les pull irlandais…! (l’image d’Epinal est dure à briser!)

    Mais pour convaincre les bretons, 7Seizh, donc vous, avez aussi votre part du travail à faire…

    Le profil 7Seizh, c’est les langues (breton et gallo). Sans vouloir vous être désagréable, si vous rester aussi centré sur le créneau ce n’est pas demain que les bretons jetterons leur Télégramme, OF et Presse-Océan pour les remplacer par votre média. Je le regrette, mais si cela peut vous aider à réfléchir…. Car votre boulot, c’est justement celui-là!

    A NANTES, il y avait le Patron d’UBISOFT (l’un des leaders mondiaux des jeux vidéos). Quand on sait que la France a raté toutes les étapes de la révolution informatique, savoir qu’en Bretagne nous avons l’un des leaders de cette industrie, j’ai envie de vous demander : Qu’attendez-vous pour aller l’interviewer???

    Il y a des milliers de bretons dans le monde économique, culturel ou social, qui si on leur demandait souhaiteraient certainement s’exprimer sur l’avenir de la Bretagne, comme le font M. Guillemot ou M.Stivell…

    Dire aux bretons, montrer aux Bretons, que si les cochons c’est médiatique, il y a aussi chez nous, des fabricants de laser, d’optique, de jeux vidéo, de produits médicales, mais d’avions (et oui, Airbus est largement implanté en Bretagne). Et qu’en Bretagne, avec les langues mais aussi avec des emplois du 21ème siècle, les Bretons ont tout à gagner en décidant démocratiquement par eux-mêmes!

    C’est pas le Télégramme ni Presse-Océan qui le feront, alors foncer…!

    Et à la prochaine manif à Nantes, le résultat ne sera que meilleurs!

  3. Rectification pour ma part: dans mon commentaire, toute référence à la religion ou aux « témoins de Jéhovah est fortuite. Il s’agissait simplement d’exprimer que c’est la population bretonne dans sa totalité qu’il faut rendre consciente de ses atouts et de son histoire..elle l’ignore. En attendant, tous à Nantes, ma ville natale, dans 2 jours..pour moi cela signifie 1000 kilomètres de route d’ici à samedi. Cela motivera peut-être certains habitants de Bretagne qui pensent..que Nantes c’est loin. B. Chesneau

  4. C’est bizarre, on ne l’a pas vu le Lomig quand les militants distribuaient sur les marchés, aux entrées des matchs de foot, dans les files d’attente des concerts rock ou classique…
    C’est peut-être parce qu’il n’a pas levé le petit doigt pour donner un coup de main.
    C’est plus facile de cracher dans la soupe par internet interposé.
    S’il est si malin pour connaitre la recette pour obtenir la réunification et l’indépendance par dessus le marché, qu’il nous explique, on est prêt à l’entendre.
    Mais je crains qu’il ne connait pas vraiment le pays Breton.
    Et d’abord, un détail, la majorité des touristes en Bretagne sont des bretons et si les membres des bagadoù, les parents des enfants scolarisés dans les écoles en breton et les danseurs des cercles avaient conscience de l’enjeu de la manif et s’ils venaient tous sans exception samedi…. la Bretagne serait peut-être sauvée.
    Mais de sa présence haineuse on peut s’en passer. Nous ne voulons pas d’une Bretagne haineuse.

    • JE ne suis en aucun cas haineux , je dis simplement ce que beaucoup pensent tout bas en Bretagne , le milieu culturel est verrouillée par quelques ayatollahs de l’ancienne époque, le commentaire de m. Cochevelou au dessous ne fait que le confirmer . Si les bien-penseurs du militantismes commençaient par donner envie de les rejoindre au lieu de critiquer et de regarder de travers les jeunes qui veulent s’investir , et surtout si l’emsav (complétement inconnu en dehors du cercle restreint du militantisme) commençait a s’intéresser à la vie des bretons de 2014 les choses changeraient. Le mouvement des BR ou les prises de positions de Produit en Bretagne et de quelques économistes parlent aux gens car ça correspond aux attentes d’aujourd’hui . Mais bon économie et culture ne font pas bon ménage dans certains milieux en bretagne … Mais je ne suis en aucun cas haineux , juste fatigué de ce pseudo folklorisme militant qui finalement n’apporte ni réponse ni proposition ni solution. Juste des vieux marronniers depuis plusieurs décennies .

      • Lomig, j’ai l’impression que tu n’as pas tout compris !
        Je n’ai pour ma part jamais pensé que tu étais « haineux », mais de vouloir faire « un tri » sélectif en affirmant que un tel est dans le bon camp, un tel autre non, ça n’est pas ainsi que tu feras évoluer positivement les choses !
        Juste un mot, pour expliquer le fonctionnement de ton « tri » : 49,9% est le plus mauvais score qui puisse être réalisé !! . ..
        Maintenant, si tu veux discuter, pas de souci ! ! ! mais réfléchi avant de traiter les anciens d »ayatollahs !!!! . .. car là, ça sent bien la haine !!

        • je ne répondais pas a votre commentaire mais a celui de Claudine ^^. Donc si je comprends bien il ne faut pas critiquer ni avoir un avis différent ? j’ai parfaitement compris et je dis bien Quelques ayatollahs , je ne fais pas un tir groupé. Et si vous ( ne nous connaissant pas je ne vois pas ce qui permet de se tutoyer ) lisiez bien, vous comprendriez que je parle du blocage qui effectivement divise au lieu de rassembler. Et c’est bien la le cœur du problème… L’exemple des bonnets rouges le prouve, 20 000 a Quimper , 30 000 a carhaix pour défendre l’emploi et l’économie puis arrive les identitaires et des questions ou revendications pour lesquelles beaucoup de sympathisants n’étaient pas près et patatras plus rien..; une réflexion serait a mener … encore faut il être prêt a le faire .
          Mais bon si critiquer et parler de problèmes c’est avoir de la haine, effectivement autant clore le débat et rester attendre encore et encore .

      • Lomig;
        Comme ça, « tu » penses que je manquerais de déférence à ton encontre . . ! Si je t’ai tutoyé, c’est pourtant simple à comprendre !
        D’abord, tu critiques des « ayatollah » de service sans même connaître ce qui se fait dans le milieu culturel !
        S’il n’y avait pas eu les anciens, chacun à son niveau, tu n’aurais même pas eu la possibilité de danser aux festoù-noz, d’entendre un bagad sonner ! Des gens, de divers horizons se sont mis au boulot, et toi, tu rendrais bien service à beaucoup de monde si tu nous racontais ce que « tu » as fait au lieu de critiquer celles et ceux qui bossent !!
        Quant à Claudine, que je ne connais pas non plus, elle dit avec ses mots, je dirais même avec ses mots de femme, de mère, de bretonne, bien des vérités qui sont bonnes à entendre . . ! !

        Te souhaitant bonne réflexion !! .. et sois positif !! même si c’est pas toujours facile !!

        • Et bien ! Tout d’abord je pense faire ma part comme d’autres ! Déjà je parle le breton et je le transmets à mes enfants donc pour les leçons de vies il faudra repasser merci ! Et encore une fois je ne me permets pas de tutoyer comme ça sans connaître la personne , question d’éducation ! Chacun ses valeurs ! Alors chiche pour les leçons d’histoires ! Loeiz Roparz ou polig Montjarret, oui et ???? La on parle des années 50 ! A moins que l’on m’ait menti nous sommes en 2014 donc grosso modo 60 à 70 plus tard ! Donc ou est le rapport avec les quelques ( bon pas le droit de dire ayatollahs ) alors … Despotes … Gentils dictateurs … Lieutenants adorés , dur de trouver un mot la ! Allez mon gars un peu d’humour et de second degrés que diable ! Et je vous rassure je suis positif et heureux de vivre en Bretagne ! Seulement je suis un doux rêveur qui pense qu’un jour le mouvement breton sera bien plus en phase avec le peuple breton ! Et par la meme bien plus crédible aux yeux des médias et des détracteurs qui s’en donnent à cœur joie et a raison en plus ! PS si je me permets de parler du milieu culturel c’est parce que je connais le sujet ! A bon entendeur ! Bonne réflexion aussi !

      • 100% d’accord… on s’est fait plaisir à Nantes, comme pour toutes les manifs précédentes. A Quimper pour la langue bretonne nous étions 15.000, avons nous avancé ?
        On se fait juste plaisir de se retrouver ensemble et faire la nique à l’état francais, mais il n’y a aucun relais auprès des bretons non militants. Il y a un travail de pédagogie qui n’est pas fait, il y a un relais politique qui n’existe pas. C’est comme gueuler « Ar c’hallaoued er-maez », on se fait plaisir, ca revigore, mais on avance à rien. Les manifs à la « papa », c’est tout pareil.
        Faut changer nos conceptions de la mobilisation. Le grand Nantes regroupe quasiment 900.000 habitants, combien parmis les 30.000 manifestants étaient de Nantes ? Marre de faire des manifestations qui ne servent à rien hormis a permettre à certains aparatchiks de l’emsav de s’autocongratuler. Il est temps d’innover.

        • Lomig,
          S’il n’y avait eu Loeiz Roparz et Polig Monjarret, ni toi ni moi, ni les autres ne pourrions chanter, danser dans les festoù-noz, ni n’aurions le plaisir de sonner ou d’entendre les sonneurs des bagtadoù !!! . .
          Maintenant, je comprends bien les exaspérations, les coups de gueule, voire les énervements tout azimut !!
          Pour moi, tous les combats sont bons ! dès lors qu’ils portent ! mais il ne faut oublier personne sur le bord de la route car nous avons besoin de tout le monde . .

          A propos, il manquait des « élus » hier à Nantes, hé bien, on va « penser » à eux !! . . A suivre . .

  5. C’est vraiment du n’importe quoi et prendre les militants de Bretagne Réunies pour des cons, je ne le supporte pas
    Non mon cher Lomig ,les membres des cercles et des bagadou ne sont pas pas plus défenseurs de la Bretagne que les habitants des faubourgs de Lorient; tu aurais du venir sur le parcours de la grande parade ou la grande majorité des spectateurs étaient des bons lorientais , de toutes conditions, complètement désinformés par nos bons média, heureux d’apprendre qu’ on était la pour leur faire comprendre que demain la Bretagne n’existerait peut-être plus, ces mêmes que nous avons rencontrés aussi aux entrées des matchs de foot du Moustoir ou sur les marchés d’Hennebont, de Ploemeur ou de Lorient et j’en passe…
    (Pour ton info c’est 40000 tracts qui ont été diffusé sur le Pays de Lorient) et plus de 200000 sur la Bretagne

    Alors , les portes de nos réunions te sont ouvertes, et si tu as un peu de courage , tu peux venir répéter tes âneries devant ces mêmes militants a tes risques et périls, c’est facile de vociférer dans l’anonymat
    Merci aussi pour tes leçons de militantisme
    Il y a des limites a ne pas dépasser !
    en espérant que tu trouves samedi un champignon vénéneux ! Ce ne sera pas une perte pour la Bretagne.
    Iffig Cochevelou
    Responsable du Comité local du Pays de Lorient de Bretagne Réunie, en attendant que des jeunes prennent la relève
    gs : à 7seizh, même si l’on peut tout dire , il y a cependant des limites !

  6. Je partage en partie et avec tristesse le constat de Lomig Lander et B. Chesneau (sauf les Témoins de Jéhovah, mar plij, une autre référence!!). La Bretagne ne pose de problème à personne (bretons de naissance ou d’adoption, touristes tombés en amour) tant qu’elle reste une REGION bien sage et bien dans ses pompes françaises. C’est bien! le fest-noz, c’est bien! la musique (traditionnelle s’il vous plaît, le rock breton, c’est pas vraiment breton…), c’est super toute cette belle culture chaleureuse! Mais on rentre au terrier quand il s’agit de voter, – ne serait-ce qu’un tout petit peu -, pour le fédéralisme qui permettrait d’asseoir un peu d’avenir et moins de folklorisme dans tout cela.
    Est-ce que la Bretagne à 5 doit continuer à ressembler à celà?
    Quant au fait, Mr JL, d’aller aux réunions et de proposer des bonnes idées, encore faudrait-il qu’elles puissent être entendues et qu’on leur laisse la moindre place: qu’est-ce qu’i fait, qu’est-ce qu’il a, qui c’est celui-là….pas d’accord avec Nous, celui-là… Er maez!!

    D’ancêtres mi-nantais, mi-glazik, je ne peux cependant qu’espérer cette réunification et le succès de la manifestation, ce samedi.

    BA

    • Enfin quelqu’un qui comprend le sens de mon billet d’humeur, et encore je dois dire que je me suis retenu ! j’ai ce même sentiment, la Bretagne de demain doit être moderne, nous n’avons plus à dire qui nous sommes, ni à conserver quelques trucs dans le formol pour dire « z’avez vu on est pas pareil »! Que vont penser les Nantais en voyant des mecs avec des rouleux de PQ sur la tête pour symboliser une bigoudéne ? une culture vivante doit être moderne , mais ce message ne passe pas auprès de beaucoup des quelques militants non représentatifs de la population bretonne . car oui l’emzav ne représente absolument pas la Bretagne mais une minorité, vu qu’ils ferment la porte a la jeunesse. Pourtant il parait qu’ils sont ouverts et même plus que les autres , enfin il parait …

  7. Lomig, ce que vous décrivez je le partage aussi. Il me semble que des milliers de Bretons ne sont pas informés et ne connaissent pas leur histoire. Pour les plus jeunes, ils ne semblemt même pas savoir que Nantes est la capitale historique du Duché de Bretagne et donc bien en Bretagne. Ce qu’il nous faut en Bretagne, et je ne suis pas religieux, c’est un nouveau type de « Témoins de Jehovah » qui motivé informe la polulation en faisant du porte á porte. Oui c’est ce qu’il faut pour permettre aux Bretons de sortir de la culture « mouton » -d’abord mouton d’église ensuite mouton jacobin acceptant sans broncher tout ce que Paris leur impose pour leur bien. Il y en a marre de la honte de notre langue, honte de revendiquer haut et fort la « Bretagne » comme une des régions de France à forte identité. Ceci ce concoit comme un projet d’entreprise moderne, avec une rationalité et une vue tournée vers l’avenir!! C’est avec des jeunes que nous devons relever ce défi lá. La Bretagne á 5 c’est ressouder une famille désunie pour construire un futur prometteur sur un passé riche. L’identité, cela structure une personnalité, il n’y a pas que les psychanalistes à le dire. En plus, se tourner vers le futur n’a rien d’un repli « ethnique » souvent décrié. Nozvezh vat. B. Chesneau

  8. Et bien en voilà un texte qui ne sert strictement à rien sinon à faire plaisir à son auteur . Rien n’est parfait bien évidemment et il y aurait plein de choses à faire et d’autres a changer . Alors chiche M Machintruc , on vient faire un tour aux réunions, on propose des bonnes idées et on prend des responsabilités et on verra et on applaudira. En tout ça serait plus utile que d’aller aux cèpes .

  9. Dis donc, Lomig machin chouette, heureusement que tu as le net, et moi aussi, sinon, comment aurait on pu communiquer?? . .. Gast !! c’est beau quand même le progrès !! .. .

    Mais puisque tu as l’air d’avoir toutes les solutions, toutes les BONNES idées, qu’est ce que tu attends?? . .

    Je suis certain que, à toi tout seul, tu vas pouvoir réunir et faire venir 30 ou 40.000 personnes pour samedi prochain à Nantes ! . .(ils auront le casse croute sur place !)

    Oui, !!! il y aura à boire (du muscadet); à manger, et des chansons . . ! ! Je te promets aussi quelques personnes « un peu » énervées, mais pas trop !! ..
    Ha, si tu viens, ne prends pas ton « opinel », parait que ça fait partie des « armes prohibées », .. mais on n’en est pas encore tout à fait certain !!! ..

    Mais, ce qui me console, vois tu, c’est que TOI tu es plein de capacités inventives pour faire bouger les choses . . .; c’est pas comme ces centaines de personnes qui ont donné leur temps et leur argent pour organiser la plus grande des balades sorties pique-nique breton !! Et il sera quand même BRETON !! ce grand moment !!!

    • je ne prétends pas avoir les solutions, j’explique juste mon point de vue, mais visiblement ce n’est pas de bon ton d’aller a l’encontre de quelques idées ou façons de faire un peu démodées … les catalans ou les Écossais ne voulait pas avoir cette étiquette folkloriste pour pouvoir enfin être pris au sérieux, ici en Bretagne c’est peine perdue. Pourtant nous aurions tout à gagner en nous inspirant des autres au lieu de se plaindre de ce qu’on les autres et que nous nous n’avons pas ..

      • Merci Lomig, ton coup de gueule est salutaire et ce n’est contre personne mais il faut changer de mode pour obtenir ce que l’on veut tout en restant dans la philosophie de paix pour séduire plus de monde surtout des jeunes, et rester ferme avec une stratégie imaginative. Ce qu’a fait Bretagne Réunie est génial mais nous ne pourrons faire des manif ad vitam eternam. Ce qu’il s’est passé en Écosse clôt une époque, elle nous a montré le chemin.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.