Corse : la Ghuventu indipendentista se félicite de la mobilisation du 3 décembre à Corte

Corté, le 8 décembre 2014, la Ghjuventu Indipendentista se félicite de la mobilisation lors de la manifestation du 3 décembre à Corte :

« A l’initiative de notre organisation, un millier de personnes dont une très grande majorité de jeunes s’est déplacé, en mercredi après-midi à Corte pour marquer colère et désapprobation envers la politique de l’Etat en Corse et le traitement global de notre pays par la société française (médias, institutions sportives, judiciaires, politiques, etc…).

Cette mobilisation confirme que les lignes sont en train de bouger en Corse et que la jeunesse est décidée à prendre en main son destin, sans plus jamais courber l’échine.

L’incroyable dispositif policier (camions militaires, centaines de gardes mobiles, barrages routiers) présent autour de cette manifestation et barrant le passage jusqu’à la sous-préfecture n’était qu’une provocation pour que les choses s’enveniment.
Encore une fois, le comportement des représentants de l’Etat en Corse n’a rien de pacifique, et continue d’accentuer l’inexorable sentiment de fracture entre notre peuple et l’auto-proclamée patrie des droits de l’homme.

Il est extrêmement cocasse de remarquer la capacité de déploiement des forces de police pour contenir quelques centaines de nationalistes, et l’impuissance dont ils font preuve pour arrêter les véritables bandits. Le ridicule de l’Etat est encore une fois mis en exergue à travers cette situation.

Nous remercions toutes les personnes qui ont marché à nos côtés ainsi que les quelques organisations qui ont appelé à manifester ou qui ont intégré notre cortège.
Nous remarquons qu’une fois de plus, les « incidents » tant décriés en marge du rassemblement ne relèvent pas d’une casse gratuite, mais qu’ils ont été dirigés uniquement envers les forces de l’ordre et les symboles d’occupation comme la Société Générale, qui pratique la spoliation de notre peuple et la décorsisation des emplois. Aucun bien privé endommagé volontairement, aucune casse collatérale : c’est certainement ça, l’exception corse.

Nous espérons que cette dynamique de mobilisation de rue tant attendue ne restera pas lettre morte et qu’elle continuera à accentuer la prise de conscience de nos concitoyens quant au sort qui est le nôtre.
Nous avertissons enfin l’Etat que malgré les interpellations, les gardes à vue et les peines de prison, notre capacité d’action reste constante et inébranlable, comme en sont la preuve les événements du 3 décembre à Corte et des jours précédents dans les lycées de Corse. Il faudra donc s’attendre à un renouvellement et à un durcissement de nos revendications dans les semaines et mois à venir si la situation reste inchangée »

U POPULU CORSU CAMPERÀ
A NOSTRA CUSCENZA HÈ PIÙ CHÈ MAI RESISTENZA
GHJUVENTÙ INDIPENDENTISTA

14 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.