La société civile bretonne reconnaissante primera en 2015

L’année 2014 a été forte en événements en Bretagne. En 2013, la fronde des Bonnets Rouges avait révélé une vivacité de la société bretonne qui entendait défendre son économie, ses emplois et la possibilité de décider pour elle-même. En 2014, l’actualité a souvent mis en avant les cinq départements bretons et la réforme territoriale a mis en avant une problématique vieille de quarante ans : la volonté de la population de la réunification de la Bretagne, le rattachement de la Loire-Atlantique aux quatre autres départements bretons.

La réponse du berger à la bergère !

Le prix Duguesclin, est un prix accordé par la société civile à celui qui a le plus aidé la France au préjudice de la Bretagne.
Le prix Duguesclin, est un prix accordé par la société civile à celui qui a le mieux desservi la Bretagne.

Dans un tel contexte, personne ne sera étonné de la réponse de la société civile à cette acharnement à faire disparaître la Bretagne. Hier, lors d’une conférence de presse à Nantes, des personnalités issues de divers horizons ont présenté la création de deux prix. Pour la première édition, le thème de la réunification a été choisi par les fondateurs et premiers membres du jury des prix Duguesclin et de la Blanche Hermine afin de récompenser deux candidats très appliqués.

Sur le site dédié, la présentation est claire : « A travers deux prix, il s’agira d’honorer le (ou la) Breton(ne) ayant le mieux servi ou desservi les intérêts de la Bretagne. En 2014, beaucoup de personnalités se sont acharnées à être le mieux placées pour l’obtention du prix. Les candidats ne devraient pas manquer.

Le premier prix Duguesclin sera remis le 21 février 2015, à Nantes, capitale historique de Bretagne. 

Cette récompense de la société civile sera jumelée à un second prix, antinomique du prix Duguesclin, mettant à l’honneur une personnalité donc l’action a permis de faire avancer la cause bretonne. Cette récompense prendra le nom de Prix de la Blanche Hermine. »

Les candidats seront directement proposés par le public qui soutiendra son choix de quelques lignes argumentaires. L’envoi des candidatures est ouvert jusqu’au 31 janvier 2015. Ensuite, le jury composé de personnalités bretonnes se réunira pour étudier les candidatures et la tendances des propositions. Le 21 février 2015, les lauréats seront dévoilés lors d’une cérémonie officielle à Nantes.

Les trophées seront réalisés par l’artiste et sculpteur Marc Morvan. Ils seront présentés au public le 7 février 2015.

Plus d’information sur le site dédié

 

24 COMMENTS

  1. Un prix Du Guesclin qui s’est beaucoup plus battu pour la grandeur de la France que pour notre Bretagne !!!! Quel choix judicieux ! Ponkaleg, Renan ou Glenmor auraient été plus judicieux ! Même notre Duchesse Anne, bien matinée française, a fait beaucoup plus pour notre province…
    [Charles V, ayant en 1378 fait prononcer la confiscation du duché de Bretagne, occupé par ses officiers depuis 1373, le duc Jean IV étant en exil à Londres, provoque une fronde nobiliaire bretonne et le rappel du duc Jean IV de Bretagne exilé en Angleterre. L’inaction de Du Guesclin lors du débarquement de Jean IV à Dinard le fait soupçonner de trahison. Il est indigné d’un tel soupçon, selon la version non établie de la chronique de Jean Cabaret d’Orville il aurait même renvoyé aussitôt au roi son épée de connétable et voulu passer en Espagne auprès d’Henri de Trastamare. Ayant retrouvé la confiance du roi grâce à l’entremise du duc d’Anjou, il retourne dans le Midi pour combattre encore les Anglais. En 1378, il participe à la campagne contre la Bretagne, avec son cousin Olivier de Mauny — chevalier banneret, seigneur de Lesnen et pair de France, qui fut nommé capitaine général de Normandie et chambellan de Charles V en 1372]. Qu’a-t-il fait pour nous ?

    • Vous seriez bien avisé de relire l’article où il est expliqué que le prix Duguesclin récompensera le où la Breton(ne) qui se sera le plus appliqué(e) à desservir la Bretagne.
      Celui qui a le mieux servi la Bretagne recevra la Blanche Hermine.
      Le tout avec humour et dérision, parce qu’il faut toujours parler ainsi des choses graves et importantes !
      Je vous renvoie donc à la lecture de l’article.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.