Valls à Brest : Mor Glaz garde une image négative de ce « voyage »

Brest, le 18 décembre 2014, après la visite du Premier Ministre Manuel Valls dans la cité du Ponant, l’ association Mor Glaz garde une image négative de ce déplacement placé sous haute surveillance policière et à l’ écart de tout contact de la population et des électeurs.

COMMUNIQUÉ  DE  L’ASSOCIATION  MOR  GLAZ :

« Le Premier Ministre était ce  jeudi 18 décembre 2014 sur le port de commerce de Brest.

De la passerelle de «l’ABEILLE BOURBON » il avait une vue imprenable sur le « Captain Starev » et « Antigone z », qu’aura bien pu raconter ceux qui sont chargés de ces dossiers.

L’association MOR GLAZ  qui défend la Mer, les Marins et les activités maritimes a essayé de négocier en vain une place pour déployer une banderole, ventant ses priorités, la Mer et les Marins.…. alors que les métiers de la mer sont indispensables au développement de la péninsule Bretonne, aux exportations et importations (7milliards de tonnes de marchandise ont transité par la mer  en 2013). Les ports, le transport maritime restent les priorités dans une péninsule, toutes les activités sont liées, agriculture, industrie etc.….

Dans une démocratie « socialiste » est-il nécessaire de discuter pour afficher ses opinions y compris de la manière la plus non violente qui soit…..et bien la réponse est oui….

Ce matin l’association MOR GLAZ a été reçu par une Conseillère du Cabinet du Premier Ministre….L’association MOR GLAZ lors de cet entretien a choisi d’aborder trois sujets principaux :

Le dossier de la petite  « Océane HERAULT » orpheline de marin condamnée à rembourser 10.000€ à l’Etablissement National des Invalides de la Marine.

Le renforcement de la protection du littoral sur la côte Atlantique demandée « exigée » par Jean-Yves LE DRIAN (qui sera présent le 18 courant) lorsqu’il était le Président de la Région.
La déroute de l’Association  pour la Gestion des Institutions Sociales Maritimes (AGISM), nous avons rappelé qu’il y avait 120 emplois menacés.

L’association MOR GLAZ déplore l’excès de zèle des responsables de la Préfecture et de la police lors de ces déplacement qui éloigne un peu plus les citoyens, électeurs et autres de nos Elus….  passer, serrer des mains cela coûte cher aux Français juste pour satisfaire le microcosme Brestois. Les Bretons et les Français attendent autre chose d’un Premier Ministre qui ne souhaite rencontrer sur son passage, aucune banderole, aucun manifestant, d’être gêné par rien ni personne. Un peu ambiguë pour un Premier Ministre « socialiste » qui cite sans cesse, les LIBERTES, la REPUBLIQUE et la DEMOCRATIE. Les militants, la population et les électeurs ne garderont de ce « voyage » qu’une image négative, un excès des services précités,  auriez-vous peur des gens, des électeurs, des militants ? »

Jean-Paul HELLEQUIN
Président de l’Association MOR GLAZ

16 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.