Le Parti de Gauche de Brest voit des nazis partout

Les troupes de Mélenchon n’en finissent plus de voir des hermines et des bandes blanches et noires se transformer en croix gammée. Cette fois-ci, c’est à Brest que le syndrome a frappé.

Présent dans les manifestations contre la venue de Valls à Brest, le section Brestoise du Parti de Gauche s’est fendue d’un communiqué des plus ahurissant au sujet d’une petite phrase du premier ministre sur le gwenn-ha-du. Né en Catalogne, mais honteux de parler sa propre langue (http://www.lindependant.fr/2012/08/03/manuel-valls-vous-me-posez-un-probleme-est-ce-qu-un-ministre-francais-doit-parler-catalan,156706.php) sous prétexte qu’il est ministre de la république française (ouverture d’esprit quand tu nous tiens), il a déclaré «Votre drapeau noir et blanc a sa place à côté du drapeau de la République et de celui de l’Europe.». Pas grand chose à dire sur cette phrase, à part l’hypocrisie de ce Catalan honteux et l’hystérie de la section Brestoise, qui en une quarantaine de lignes désigne le gwenn-ha-du conçu « à partir de l’hermine des seigneurs Bretons, un symbole réactionnaire qui représente la Bretagne d’avant la révolution et s’oppose à l’égalité républicaine établie par la nuit du 4 août » ou encore le désignant comme « un sinistre symbole, raciste et anti-républicain ».

Pour la partie sur son concepteur et ses idées, bien qu’elles soient dégueulasses, vous avez aussi vos Morvan Marchal. Quid du bleu blanc rouge pendant les guerres d’Algérie, de l’Indochine, en Nouvelle-Calédonie et bien d’autres ?

La différence est que le drapeau Breton a été crée par une personne aux idées détestables, mais qu’aujourd’hui son oeuvre lui a totalement échappée, s’affranchissant des milieux identitaires, celtopathes et natio-bas de plafond, et c’est tant mieux. Tandis que le drapeau français a été crée dans un mouvement pour rendre le pouvoir au peuple, mais qu’il est principalement utilisé par des groupes aux idées détestables aujourd’hui, malheureusement. Si vous suivez leur raisonnement, le drapeau français est lui aussi un symbole peu reluisant, d’asservissement des peuples. Il flottait avec les unités chargées de torturer des Algériens ne réclamant qu’une seule chose, la liberté. Il était et est toujours le symbole de la colonisation en Nouvelle-Calédonie, espérons qu’il ne le soit plus en 2018. Il est aussi le symbole du pillage des ressources Africaines…etc

Mais le meilleur est à la fin de ce communiqué. Ne rigolez pas s’il vous plaît, ils ont l’air de le penser « C’est pourquoi le Parti de Gauche propose que la Bretagne, riche de toutes ses cultures, se dote de symboles républicains qui pourraient flotter sur toutes les places et tous les bâtiments publics, et dans lesquels chacun pourrait se reconnaître, selon les principes de liberté, d’égalité et de fraternité. »

Je conseille donc à ces personnes d’organiser des tournées dans les festivals en Bretagne, de confisquer tout ce qui porte une hermine, des bandes blanches et noires, voire même pire, la combinsaison des 2. Vous n’aurez que l’embarras du choix avec des tentes, drapeaux, t-shirts, plaque d’immatriculation…etc

Tout cela est consternant mais pas étonnant. Il est vrai que certains militant-e-s, tant Bretons que Français doivent toujours se balader avec un bon gros paquet de mouchoirs dans la poche, soit pour essuyer leurs larmes ou bien se b… à chaque vue de leurs drapeaux. Ce syndrome est parfaitement identifié en Bretagne comme en France, c’est le nationalisme*, aussi bien Breton que Français, de gauche comme de droite,et ce n’est vraiment pas beau à voir

Le communiqué en question : 2014-12-19 CP – Manuel Valls, anti-républicain soutien des identitaires bretons _

*Nationalisme dans le sens où abstraction est faites des idées des personnes, mais où le premier critère est l’origine et le territoire revendiqué et/ou défendu

http://www.legorafi.fr/2013/05/13/toujours-aucune-explication-scientifique-a-la-presence-dun-drapeau-breton-dans-les-festivals/

32 COMMENTS

  1. Ils auraient tort de se gêner, car ils savent bien que des gens de « le mouvement breton© » ont été, sont, ou seront à leurs côtés lors d’une quelconque manifestation « citoyenne ». Les exemples ne manquent pas.

  2. L’égalité MDR ! Plutôt la domination d’une région, surtout de son élite d’ailleurs sur tout un territoire ! Ces chancres de l’égalité sont ils aveugles ?

  3. Vous ne comprenez pas c’est de la jalousie . Un chiffre l’atteste les résultats des Européennes . Ces névrosé du bulbe ne comprennent pas que des personnes de sensibilité différentes peuvent se rassembler pour un même combat: notre futur et celui de nos enfants.

  4. si ils pensent que l’on ne peut pas user du drapeau breton a cause de son passé trouble, ils ne doivent pas non plus rouler en voiture Renault. Je rappelle que Renault a été accusé de collaboration….Mais je pense qu’à ce niveau ils seront moins donneur de leçons.
    De toute façon à cette attaque, nous sortirons le Kroaz Du en réponse car le peuple breton est libre de ses pensées.

  5. Sérieux, c’est de la graine de héros ces gars-là. Avec eux, fini de rigoler !

    Il est en effet beaucoup plus risqué de se battre contre les graves dangers du nazisme qui menace Recouvrance en 2014, que de l’avoir fait en1940, époque à laquelle les internationalistes psycho-rigides qu’étaient déjà leurs anciens, rejetaient la Résistance pour cause de nationalisme.

    La Collaboration leur sembla donc préférable… (Site Contreculture : le national-trotzkisme)
    Sans doute une façon à eux d’honorer le drapeau tricolore…

    On reste néanmoins soucieux à l’idée que le « Gwenn ha du » puisse provoquer sur ces intrépides combattants, le même rejet borné qu’autrefois la Résistance sur leurs prédécesseurs..

  6. Le parti de gauche oublie opportunément de dire que le drapeau tricolore ce sont les couleurs de Paris (bleu et rouge) encadrant le blanc de la Monarchie (comme symbole du jacobinisme on n’aurait pas pu trouver mieux..)

  7. A écouter ce genre d’individus, il y aurait de bons et de mauvais nationalismes, le français étant forcément bon… LOL !!!
    Les noyades de Nantes et la guerre de Vendée pendant la Terreur qui a suivi cette « grande » Révolution de 1789, c’est sans doute aussi pour eux un « point de détail » ou une « parenthèse de l’histoire de France »…

  8. Les seuls valeur détestable c’est les Khmers laicard et les ethno-masochistes soutenant la colonisation de peuplement de notre terre. Merluchon est plus conséquent dans son engagement de gôôôche.

    • Le drapeau tricolore est constitué du bleu et du rouge, couleurs de la ville de Paris, entre lesquelles s’insère le blanc, couleur de la royauté…
      Donc pas mal pour des « provinciaux » républicains…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.