Crise chez les libraires : avec Amazon Killer, une belle contre-attaque

Depuis l’apparition d’Amazon, le leader mondial l’achat en ligne de livres et de produits culturels, les librairies de quartier sont soumises à une pression telle que beaucoup ont déjà du fermer boutique. Une livraison chez vous pour rien ou presque, des livres proposés à des prix défiants toute concurrence, les libraires ne pouvaient s’aligner. Depuis quelques le 17 décembre dernier, c’est fait.

Réunir les libraires pour être plus fort

place des librairesTite-Live, une société spécialisée depuis 25 ans dans le développement d’outils d’informations pour les produits culturels, proposait déjà un site Place des Libraires, regroupant plus de 150 libraires et permettant de trouver l’ouvrage que vous recherchez chez le libraire le plus près de chez vous. Son objectifmettre en valeur la densité du réseau des librairies indépendantes dans l’hexagone et de faire bénéficier les internautes du travail de choix et de conseils réalisé dans ces librairies. Mais aussi, rassembler ces librairies ce qui permet de rendre aisément accessible la très grande diversité de livres disponibles. Ce groupement des libraires sur un même site était une force indispensable pour continuer d’exister face au géant Amazon. Avec 25 ans d’expérience dans le domaine, la petite société ingénieuse avait visé juste avec Place des Libraires mais il lui manquait encore de la visibilité et un outil pratique qui casse vos réflexes et habitudes.

Amazon Killer, une extension vers la liberté de choisir

Eliot LepersDepuis le 17 décembre, c’est fait : l’internaute lecteur a un nouvel outil à sa disposition. Elliot Lepers, 24 ans, ce génial geek écolo, a créé Amazon Killer. Et l’extension développée sur Chrome pourrait bien inverser la vapeur. Il est gratuit et à disposition des internautes qui souhaitent faire de la résistance à la toute-puissance d’Amazon. En quelques clics, vous choisissez votre livre, puis vous le trouvez, neuf ou d’occasion, dans une librairie proche de chez vous.

Et son utilisation est simple.  Vous téléchargez l’extension Google Chrome Amazon-Killer. Vous débutez classiquement votre recherche de l’ouvrage désiré sur Amazon. Une fois trouvé, vous l’ajoutez le à votre panier Amazon. C’est terminé chez le géant, la suite se passe ailleurs ! Amazon Killer entre en jeu. Cliquez sur l’icone du killer d’Amazon et demandez-lui de trouver la liste des librairies les plus proches où votre livre est disponible. Ensuite, rendez-vous chez votre libraire de quartier pour récupérer le titre attendu. Bilan : votre livre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, un peu de marche à pied pour aller chez votre libraire -c’est bon pour votre santé, n’oubliez pas !-, et le sourire de la commerçante en plus (chez Amazon, la machine ne dit même pas bonjour !).

La résistance s’organise et elle pourrait bien changer vos vies de lecteurs !

L’empire des libraires contre-attaquent

Place des libraires rassemblent déjà plus de 150 libraires sur l’hexagone. Mais le syndicat des libraires français a bien apprécié la créativité d’Elliot. Et les autres syndicats de libraires européens envisagent d’utiliser le fameux plugin sur tout le territoire européen. Une vrai révolution et une inversion du rapport de force qui ne gagnera que grâce à un changement de vos habitudes de lecteurs.

Alors, utiliserez-vous le’extension Amazon Killer d’Elliot Lepers ? Votre liberté est entre vos mains.

L’extension gratuite a été développé pour Chrome : l’installer

34 COMMENTS

  1. L’idée de ce regroupement c’est aussi de resserrer le maillage des libraires. Donc, à terme, de proposer des bouquins partout en donnant la liberté à chacun de cliquer où de marcher un peu.

    Après, la remarque sur les vrais livres était une petite boutade à destination de René, qui avec un frère philosophe, lit des brûlots vengeance de femme trompée en ebook ! 😀

    • de marcher un peu… pas de librairies dans ma ville, donc voiture, plusieurs kilomètres, essence, prix du parking… bref, deux heures de perdues. Amazon a de beaux jours encore.

  2. Melize Erre Amazon Killer sera pratique et efficace pour ceux habitant dans une grande ville. Pour tous les autres, Amazon a encore une très grande longueur d’avance. Quant je trouverai un libraire qui importe des livres et bd des États-Unis ou Angleterre en moins d’une semaine, j’irais chez lui.
    Sur 10 livres achetés, 9 sont pour m’aerer l’esprit, donc pas de « vrais livres » selon toi. Le 10ème, je vais l’acheter en librairie indépendante car ce sont de beaux livres (photos, etc.) et j’ai besoin de les voir et de les toucher avant.
    Par contre je trouve la lecture d’un ebook contre nature !

  3. cool ! pas de libraire dans le 29.
    J’achète un livre qui n’est pas dispo à Rennes avant 7 jours… 2h30 de route aller !
    Amazon a de beaux jours…
    Quand j’ai vu la queue d’une heure chez un libraire de Quimper la semaine dernière, je reste tranquille à siroter mon coteaux du layon devant Amazon/Fnac pour mes commandes de bouquins.

  4. J’ai dit de vrais livres avec un objectif de transmission des savoirs… pas les cochonneries de romans à deux balles qui sont un affreux gaspillage de papier et qui dévalorise les auteurs de contenus réellement intéressants ! 😉

  5. Mossieu est d’abord Suisse, ensuite Lorrain… alors que le frangin est Alsacien d’origine lorraine 😀 … vous êtes moderne en Suisse Lorraine d’Alsace ! Virez les ebook de vos vies et prenez moi de vrais livres dans les mains ! 😀

  6. Justement cette extension associe le pratique d’Amazon (son fichier de livres est énorme) et l’emploi de proximité. Si tu fais travailler ton libraire… c’est ton secteur qui en profite plutôt que quelques investisseurs internationaux déjà très… riches !
    Les Lorrains sont compliqués quand même ! 😉

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.