Cyber@ction : Pas d’argent pour le nucléaire – arrêtons Bruxelles !

Quimper, le 29 décembre 2014,

/// Cyber @ction N° 670: Pas d’argent pour le nucléaire – arrêtons Bruxelles !

Le groupe Électricité de France (EdF) veut construire en Angleterre, à Hinkley Point, l’une des plus grandes centrales nucléaires du monde. Ce projet n’est toutefois finançable que s’il est massivement subventionné par le gouvernement britannique, ce qui constitue une très nette violation de la loi européenne sur la protection de la concurrence. La Commission Européenne précédente a autorisé ces aides à l’énergie atomique dans son avant-dernière séance.

Cette décision scandaleuse est la porte ouverte à la construction de nouvelles centrales nucléaires en Europe. Le gouvernement autrichien veut porter plainte auprès de la Cour de Justice de l’Union Européenne, le distributeur électrique Schoenau a directement déposé un recours auprès de la Commission Européenne.

Tous les citoyens de l’UE peuvent déposer un recours officiel devant la Commission Européenne (sans frais occasionnés) pour contester cette décision.
Au printemps nous avions déjà mené campagne sur ce sujet aux côtés de notre partenaire allemand EWS Schönau fournisseur d’électricité verte indépendante créé à l’initiative de parents contre le nucléaire, engagés pour la transition vers 100 % d’énergies renouvelables.

Si la pression exercée par les citoyens européens est plus forte que l’influence du lobby nucléaire, nous pourrons amener la Commission fraîchement nommée à revenir sur cette mauvaise décision. Nous vous proposons de soutenir leur recours et d’exiger avec nous : Pas d’argent pour le nucléaire !

En cette période de voeux, merci de diffuser celui-ci à votre carnet d’adresses.

Madame la Secrétaire Générale,

Avec sa décision « Support SA.34947 » du 8 octobre 2014, la Commission Européenne a autorisé des allocations d’État au profit d’une nouvelle centrale nucléaire à Hinkley Point, en Angleterre.

Ce n’est que par ces subventions que la construction de réacteurs atomiques non rentables devient possible.. Sont reportés sur les citoyens et les citoyennes les coûts exorbitants mais également les immenses dangers de cette technologie à haut risque, tout comme la question sans réponse de l’élimination des déchets. Simultanément, cette garantie d’allocation défavorise et freine les énergies renouvelables qui représentent une option respectueuse du climat et des consommateurs.

En tant que citoyen/citoyenne de l’Union Européenne, je ne suis pas prêt/e à accepter cette décision. Raison pour laquelle je me joins par la présente au recours posé par l’entreprise Elektrizitätswerke Schoenau Vertriebs GmbH du 28/11/2014 et vous demande expressément de révoquer la décision relative au support SA.34947.

Veuillez agréer, Madame, l’expression de mon grand respect.

Association Cyber @cteurs C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 QUIMPER

11 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.