La Bretagne administrative soutient les librairies indépendantes

AIDE AUX LIBRAIRIES INDÉPENDANTES DE BRETAGNE

La Région, en partenariat avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) Bretagne et le Centre National du Livre (CNL), soutiennent les librairies indépendantes de Bretagne.

La Direction de la Culture de la Région Bretagne, la DRAC Bretagne et le Centre National du Livre ont signé le 5 décembre 2014 une convention en faveur du développement du Livre et de la Lecture en Bretagne. Celle-ci porte sur l’ensemble du périmètre de la chaîne du livre renseignant d’une part, les domaines dans lesquels ces institutions interviennent de manière complémentaire et définissant d’autres part les modalités d’une intervention concertée en faveur des librairies indépendantes, indispensables à la bibliodiversité et à la richesse culturelle de la Bretagne. Elle entérine le renforcement des moyens dédiées aux librairies afin de combattre leurs difficultés actuelles et simplifie considérablement leurs démarches administratives puisque le nouveau dispositif mis en place tend vers le guichet unique.

Cette aide s’adresse aux librairies indépendantes localisées sur le territoire breton.

Les sociétés bénéficiaires des aides doivent :
– être implantées en Bretagne (siège social et établissement),
– proposer la vente des titres détenus en stock dans un local accessible à tout public sur une surface minimum de 30 m²,
– être indépendantes : les librairies liées par un contrat de franchise et celles dont le capital n’est pas détenu à plus de 50 % par une personne physique ne sont pas éligibles,
– réaliser plus de 70% de leur chiffre d’affaires dans la vente de livres neufs au détail lorsqu’elles sont implantées dans une ville de plus de 10 000 habitants et plus de 50 % de leur chiffre d’affaire dans la vente de livres neufs au détail lorsqu’elles ont implantées dans une ville de moins de 10 000 habitants,
– S’engager à faire évoluer à terme leur offre vers un assortiment d’au moins 3 000 titres, si ce n’est pas déjà le cas,
– jouer un rôle culturel local : ce critère est évalué au regard de l’assortiment d’ouvrages proposé, du nombre de titres en stock de plus de 12 mois, de la diversité des actions menées autour du livre et des auteurs dans et hors les murs et du territoire sur lequel elle est implantée,
De manière générale, la professionnalisation des librairies aidées sera systématiquement recherchée et constituera un critère d’appréciation.
Les soutiens du fonds commun Région-DRAC-CNL pourront porter sur tout projet d’investissement du libraire dans le cadre d’une création, d’une reprise ou d’un développement (agrandissement des locaux, aménagement ou réaménagement, achat de mobilier, informatisation de la gestion, création d’un fonds spécialisé…) ainsi que sur ses projets liés à son fonctionnement (développement d’outils de communication, programmation culturelle annuelle, développement d’un site de vente en ligne, ouverture d’un nouveau rayon…).
Les modalités de soutien et de réglement sont détaillées dans les deux dispositifs d’aide au fonctionnement et à l’investissement téléchargeables sur cette page.
Un dossier type, formulaire dont l’utilisation est obligatoire, est téléchargeable sur cette page. Il stipule également l’ensemble des pièces à joindre au formulaire renseigné.
Un seul dossier est à envoyer au Conseil régional de Bretagne, soit :
avant le 13 février 2015 (Commission d’engagements le 31/03/15)
avant le 5 juin 2015 (Commission d’engagements le 3/09/15)
CONTACT : Conseil régional de Bretagne
Service Images et industries de la création
283 avenue Patton
CS 21101
35711 RENNES CEDEX 7
Cécile EVENO : 02.99.27.97.57 – cecile.eveno@region-bretagne.fr
Secrétariat du service : 02.22.93.98.27 – sophie.renouard@region-bretagne.fr

34 COMMENTS

    • Hubert, je pense que tu t’en prends aux gens d’une manière déplacée et particulièrement injuste. Je veux bien entendre que tu es passionné, mais 7seizh.info n’a cessé de soutenir la réunification et continue de le faire.
      Après, une information est une information. Si le conseil régional de Bretagne, donc B4 dans la réalité actuelle, propose d’aider les libraires, on ne peut pas dire autre chose.
      Il y a un temps pour tout, un temps pour militer, un temps pour faire avec la réalité actuelle.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.