Incendie du « Norman Atlantic » : pour Mor Glaz, un navire est apte ou pas à prendre la mer

Brest, le 30 décembre 2014, communiqué de l’ association MOR GLAZ au sujet de l’incendie à bord du ferry « Norman Atlantic » en Mer Adriatique.

l’association MOR GLAZ met chacun face à ses responsabilités.             

« Pour l’association MOR GLAZ..un navire est apte, ou pas à prendre la mer. »

L’association MOR GLAZ félicite toutes celles et ceux qui ont permis de sauver dans des conditions certainement difficiles, des centaines de personnes lors de l’incendie du  ferry « NORMAN ATLANTIC » en mer Adriatique. Nos pensées vont vers les familles endeuillées qui ont perdu des proches lors de cette catastrophe maritime.

Depuis des années, l’association MOR GLAZ attire l’attention sur les maillons faibles de la sécurité maritime dans les ports Européens et Mondiaux. Depuis deux jours, nous pouvons lire ici et là 15 ansaprès les Paquets « ERIKA » que les inspecteurs et autres spécialistes auraient décelé des manquements  à la sécurité sur ce navire (y compris à Malte lors d’un contrôle !!!).

L’association MOR GLAZ conteste depuis des années, les dérogations distribuées sans arrêt et l’omerta sur les ports. Cette complaisance « commune »,  aurait-elle mené à cette catastrophe, seule une enquête indépendante nous le dira.

Pour l’association MOR GLAZ  un navire est en état ou pas !!!!  l’activité maritime ne supporte pas la médiocrité. Lorsque la sécurité n’est pas maximale,un navire ne doit pas être autorisé à reprendre la mer, et aujourd’hui il le peut selon  l’Etat du Pavillon du navire, la Société de classification, l’Etat du port d’escale, la notoriété de l’armateur, l’affréteur etc. ……

Ce matin, lors d’une interview télévisée, Christian BUCHET (sympathisant de l’association MOR GLAZ) constatait que les moyens de remorquage et de sauvetage n’étaient pas appropriés. L’association MOR GLAZ ne peut que confirmer ses « ces » déclarations.

Pour assister rapidement et efficacement les navires en difficultés, il faut des remorqueurs de haute mer bien spécifiques avec des équipages bien formés pour effectuer ces missions très particulières et très dangereuses.     

Depuis le départ en « catimini » du remorqueur qui était en alerte dans le port de La PALLICE,. l’association MOR GLAZ demande depuis des années, qu’un remorqueur de haute mer  » type supply  » d’une puissance égale ou supérieure à 180 tonnes de traction soit mis en place rapidement dans le Golfe de Gascogne, afin d’assurer la sécurité maritime,

Depuis le départ du remorqueur du port de La PALLICE le 31 août 2011, toutes sortes de propositionsinappropriées et fantasmatiques voire même ubuesques ont été faites…. Le navire qui assurera  la sécurité devra être disponible  24h/24h sous l’autorité du Préfet Maritime, sous pavillon Français 1erregistre avec à son bord des Marins confirmés et en nombre suffisant.

Le 30 aout 2014,  Madame la Préfète Béatrice ABOLLIVIER nous avait fait part  qu’elle  « envisageait »  d’organiser une réunion sur le sujet, nous attendons.

Lors de la prochaine catastrophe dans le Golfe de Gascogne que nous dirons les autorités Françaises…… nous réfléchissions !!!!!

Jean-Paul HELLEQUIN                                                                                                                                                                  Président de l’association MOR GLAZ

 

 

3 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.