Bretagne : les cours du lait en chute en 2015

vachesUne baisse des cours du lait de 10 à 20%, selon les secteurs, est annoncée pour 2015. Les producteurs de lait font grise mine. Ils pourraient passer d’un prix perçu de 360 euros à moins de 300 euros pour une production de 1000 litres de lait. La grogne gagne la profession devant cette chute à venir et cette baisse devrait mettre à nouveau dans l’embarras une filière déjà bien touchée par la crise.

Cette chute du prix du lait s’explique par un décision de l’Union européenne de mettre fin aux quotas de production en avril 2015 et par l’embargo des ventes à la Russie, ce qui entraîne une surproduction dans l’hexagone. Conséquence immédiate : le prix au litre payé aux producteurs va chuter.

Quelques mois après le début de l’embargo russe, les effets sur le prix du lait sont déjà là. Et ça ne devrait pas s’arranger avec le temps. Cet embargo a généré de gros stocks de produits laitiers industriels et dans un contexte favorable pour elle, la Chine, principal client de l’Europe, a renégocié ses prix d’achat à la baisse.

En avril prochain, la fin des quotas laitiers créés en 1970, cette régulation artificielle en Europe, prendra fin. Une perspective difficile à appréhender après 45 ans de directives européennes. L’avenir est donc bien incertain pour les producteurs de lait bretons.

7 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.