Liberté de la presse : ​Pétition de soutien au journaliste saoudien Raef Badawi

Quimper, le 15 janvier 2015, l’ association quimpéroise Cyber @cteurs lance une pétition en faveur de Raef Badaoui, ce blogeur saoudien condamné à 1000 coups de fouet et 10 ans d’ emprisonnement pour « insulte à l’Islam ».

cyber@cteurs

 

/// cyber @ction N° 673: Libérez Raef Badaoui condamné à 1000 coups de fouet

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/liberez-raef-badaoui-condamne-coups-880.html 

Le 5 novembre, le blogueur Raef Badaoui a été condamné à dix ans de prison et 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’islam », en Arabie saoudite. Depuis le 9 janvier, ce châtiment corporel est mis à exécution à Djedda (ouest) par les autorités du Royaume, à raison de 50 coups chaque semaine.D’après Le Monde L’homme, qui a eu 31 ans mardi, était l’animateur du site Internet Liberal Saudi Network. Il a obtenu le prix Reporters sans frontières (RSF) pour la liberté de la presse en 2014, mais ce Net-citoyen est emprisonné depuis 2012. On lui reproche d’avoir critiqué plusieurs dignitaires religieux de son pays, notamment le grand mufti, précise l’organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW). Il avait aussi exprimé des réserves sur la police religieuse, très puissante en Arabie saoudite, et certains édits islamiques. Avancée un temps, l’accusation d’« apostasie » (abandon public de sa foi), qui pouvait entraîner la peine de mort, a finalement été abandonnée.
Depuis le Québec (Canada) où elle s’est réfugiée avec ses trois enfants, sa femme a appelé, mardi 13 janvier, à sa libération. Un rassemblement de soutien a ainsi été organisé à Montréal en la présence de cette dernière. « Mon mari est emprisonné simplement pour avoir exprimé des idées libérales dans un pays [où sévissent] des tribunaux d’inquisition islamique du Moyen Age », a ainsi lancé Ensaf Haidar.

La suite sur

Rappel : l’Arabie saoudite est membre du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU…

Nous vous proposons d’interpeller l’Ambassadeur d’Arabie saoudite en France avec copie au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

COMMENT AGIR ?

Sur le site  (c’est le plus simple) : Cette cyber @ction est signable en ligne
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/liberez-raef-badaoui-condamne-coups-880.html

Par courrier électronique : C’EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :
1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessus entre les ******
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4- Rajouter l’objet de votre choix  : Libérez Raef Badaoui

5- Adressez votre message aux adresses suivantes :
cyberacteurs@wanadoo.fr
fremb@mofa.gov.sa
InfoDesk@ohchr.org

Cliquer ici :
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr;fremb@mofa.gov.sa;InfoDesk@ohchr.org>

ou ici
<mailto:cyberacteurs@wanadoo.fr,fremb@mofa.gov.sa,infoDesk@ohchr.org>

Vérifiez que les adresses apparaissent bien
6- Envoyez le message

Vous ferez connaître votre point de vue à l’Ambassadeur d’Arabie saoudite en France , au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU et à Cyber @cteurs pour nous permettre de mesurer l’impact de cette action.

* * * * * * * * *
Prénom, Nom
Adresse
Code postal, commune

Votre Majesté, Votre Excellence,

Je suis consterné-e d’apprendre que ce 9 janvier, Raif Badawi, blogueur et prisonnier d’opinion saoudien a été fouetté publiquement devant la mosquée Al-Jafali à Djedda. Je vous demande d’annuler cette condamnation sans plus tarder. Ce châtiment viole l’interdiction de la torture et de tout autre traitement cruel, inhumain ou dégradant, inscrite dans le droit international. Raif Badawi est un prisonnier d’opinion détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Je vous exhorte par conséquent à veiller à ce que le verdict de culpabilité et la peine prononcés à son égard soient annulés et à le libérer immédiatement et sans condition.
Préoccupé-e par le nombre de militants persécutés en Arabie Saoudite, pour avoir ouvertement exprimé leurs points de vue sur internet, je vous appelle à cesser d’accuser, de poursuivre et de condamner des militants simplement pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion.
Je vous prie de croire, Votre Majesté, Votre Excellence, à l’expression de ma haute considération.

***********
 

Association Cyber @cteurs C/O Alain Uguen 152 rue F.Pelloutier 29000 QUIMPER

 

 

 

9 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.