Concours d’aide à la création d’entreprises innovantes 2015 : candidature jusqu’au 2 mars !

Les prix de la 16e édition du Concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes ont été remis aux 221 lauréats, le 1er juillet dernier, en présence de Geneviève Fioraso, secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur et de la recherche (©MENESR/X.R.Pictures).
Les prix de la 16e édition du Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes ont été remis aux 221 lauréats, le 1er juillet dernier, en présence de Geneviève Fioraso, secrétaire d’État chargée de l’Enseignement supérieur et de la recherche (©MENESR/X.R.Pictures).

Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a lancé le 12 janvier dernier la 17e édition d’ i-Lab, Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 2 mars 2015.

Ce concours national, initié par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et organisé en partenariat avec BPIfrance Financement, a pour objectif de faire émerger des projets de création d’entreprises de technologies innovantes, de soutenir les meilleurs d’entre eux et de faciliter leur maturation grâce à une aide financière et un accompagnement adapté.

Deux types de projets de création d’entreprises peuvent être présentés :

  • les projets « en émergence » nécessitant encore une phase de maturation et de validation du projet de création d’entreprises de technologies innovantes sur les plans technique, économique ou juridique. La subvention accordée aux lauréats « en émergence » a pour objectif d’établir la faisabilité du projet de création d’entreprise.
  • les projets en catégorie « création-développement », dont la faisabilité technique, économique et juridique est établie et qui peuvent donner lieu, à court terme, à une création d’entreprise. La subvention apportée à l’entreprise créée par les lauréats est destinée à financer le programme d’innovation pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant.

Les projets, quel que soit leur stade d’avancement, doivent prévoir la création d’une entreprise, installée sur le territoire français et s’appuyant sur une technologie innovante.
Afin d’inscrire le concours dans la stratégie nationale de recherche, cinq Grands Prix à forte visibilité récompenseront les lauréats de la catégorie « création-développement »  les plus prometteurs qui répondent à l’un des dix grands défis sociétaux définis par l’Agenda stratégique « France Europe 2020 » pour la recherche, le transfert et l’innovation.

i-Lab est né, en 1999, de la volonté du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche d’encourager l’esprit d’entreprendre, en particulier auprès des jeunes de l’enseignement supérieur, de renforcer le soutien à la création d’entreprises innovantes et de mieux accompagner le développement des start-up. Ce concours a ainsi été conforté et redynamisé et le Prix Pépite – Tremplin pour l’Entrepreneuriat Etudiant créé. Ils constituent désormais les deux volets d’i-Lab, dispositif de soutien à la création d’entreprises innovantes. Chaque volet est organisé selon des règles, un calendrier et un processus distincts.

Depuis son lancement en 1999, le Concours national d’aide à la création d’entreprises innovantes a récompensé 71 porteurs de projets de création accompagnés par Rennes Atalante.
Les dossiers de participation sont disponibles sur les sites internet du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et de Bpifrance Financement.

ContactSylvain Coquet – Tél : 02 99 12 73 82

6 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.