Le championnat des bagadoù en direct sur France 3 Bretagne

France 3 Bretagne retransmettra en direct du Quartz, à Brest, la première manche du championnat national des bagadou de 1re catégorie, dimanche 8 février de 13 h 30 à 20 h.

Bodadeg ar Sonerion« Cette année le Quartz affiche complet pour l’ouverture du championnat. Aucune place n’est disponible sur place, » annonce la Fédération Sonerion, organisatrice du 66e championnat national des bagadou de 1re catégorie. « Une retransmission en direct sera proposée sur le site de France 3  Bretagne et An tour tan ».

Le bagad Kemper remet son titre de champion en jeu. À entendre ou lire certaines personnes, c’est une évidence qu’il s’agit d’une remise en jeu car le titre est valable une année. Sauf que le bagad Kemper pouvait user de son droit d’année sabbatique et ne pas concourir, comme l’on fait par le passé des bagadoù qui souhaitaient souffler un peu ou préparer un spectacle. Pour d’autres, le bagad Kemper n’a pas besoin de remettre son titre en jeu car il est favori et court inexorablement vers une 22e victoire. Quel enthousiasme de la part de ces aficionados !

En début de semaine, Jean Nozac’h, président du bagad Kemper, a rappelé humblement que « nous respectons tous les groupes qui concourent dimanche. » Champion en titre, certes, favori de la première manche, certainement, mais un concours reste toujours un concours. Cette année, Le terroir imposé lorgne vers la pointe ouest de la Bretagne. « Une occasion de revisiter un territoire trop longtemps contrarié, » explique Bob Haslé, président du jury. « Un univers peut-être moins visité que les quinze ensembles vont mettre en valeur ».

Les anciens ont connu l’époque où jouer et danser dans ce territoire étaient censurés par l’église, ce qui « a poussé ce répertoire vers l’oubli, un répertoire moins exploré par les bagadoù ». Le territoire de concours intègre les terroirs Leon, Pagan, Kernevodez, Crozon, Douarnenez et Cap Sizun : « Il est suffisamment ouvert pour imaginer une forme de remise à plat pour tous les groupes. Cela les mettra à égalité de chance dans la manière d’exprimer la musique. »

« Au-delà de la trame musicale, il est possible d’imaginer de la part des groupes qu’ils nous rendent des couleurs musicales nouvelles et inédites, de l’émotion et des harmonies authentiques, soutenues par des rythmiques originales dont ce territoire de concours peut s’honorer, » décrit Bob Haslé. Dans l’attente « d’entendre et de savourer de très belles mélodies et gwerz, dont le Finistère nord fourmille, avec le souhait que ne soit pas oublié ce très riche fonds de cantiques chanté lors des pardons. »

 

Suivre en direct http://www.antourtan.org/live-bas-2015.asp

10 COMMENTS

  1. J »ai honte ce soir d’être bretonne. Voir ces juges récompenser 1 fois de plus les finisteriens il y en a marre moi je n’irai pas à Lorient comme tous les ans je vais boycotter ce concours. Il y en a marre de voir les gros nazes de Quimper. Il faut changer et enfin voir les autres bagad bien plus méritants que eux…..

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.