A J-8 des Prix de la société civile bretonne. Clôture des candidatures dimanche minuit

Marc-Morvan-03Dimanche soir à minuit, le dépôt des candidatures aux prix Bertrand Duguesclin et Blanche Hermine sera clos. Vous ne pourrez plus proposer vos candidats aux deux prix de la Société civile bretonne pour l’année passée. Si vous ne l’avez pas encore fait, c’est le moment de faire vos propositions sur le site dédié.

Ce qui pouvait sembler être un pari risqué pour Lionel Henry et ses soutiens organisateurs, il y a deux mois, est désormais en phase d’être une véritable réussite. Des centaines de noms de personnalités ont été déposées sur le site par le biais des commentaires ou du formulaire de réponse, mais les jurés ont aussi reçu une quantité considérable de candidatures par mail. Les deux trophées sont réalisés par l’artiste et membre du jury Marc Morvan.

Les tendances

Si deux personnalités se battent toujours pour le prix Duguesclin, Marylise Lebranchu et Jean-Marc Ayrault, d’autres les talonnent.  Ainsi Jean-Jacques Urvoas, pourrait créer la surprise. Par ailleurs, un regain de popularité pour la candidature de Jean-Yves Le Drian, actuel ministre français de la défense apporte du suspens à la compétition. Sans doute favorisée par l’actualité guerrière de la France, la candidature de l’ancien président de la région administrative de Bretagne a reçu de nombreux soutiens et des arguments solides.
Beaucoup d’humour dans certaines argumentations. Un internaute n’hésite pas à soutenir son poulain avec un compliment fort « Je souhaiterais que le prix Bertrand Duguesclin soit décerné à Jean-Marc Ayrault, pour l’ensemble de son oeuvre ». En quelques mots, tout est dit et une vie d’engagement est récompensée ! Nul ne sait encore qui sera primé, car les candidats sont au coude à coude. Le jury devra étudier chaque candidature et en débattre samedi 21 février à Nantes.

Pour le prix de la Blanche Hermine, Gilles Servat et ses acolytes auront aussi fort à faire. Des candidats à la pelle, et surtout de véritables campagnes de soutien pour  mettre en valeur certains candidats se sont spontanément organisées. Paul Molac, François de Rugy et Marc Le Fur pour les politiques, Corinne Nicole la leader très médiatique pour les Bonnets Rouge, des musiciens, des historiens… Là, les argumentaires sont plus sérieux. La récompense du mérite apparaît comme un sujet important. D’ailleurs, c’est bien connu, les Bretons sont graves même quand ils dansent au fest-noz de la semaine.

Des nouvelles du jury

Loran, des Ramoneurs de Menhirs, sera bien présent aux côtés de Gilles Servat samedi 21 à Nantes malgré un calendrier de concerts chargé. « Vive le feu » est son slogan. Et fidèle à lui même, ne comptez pas sur lui pour être langue de bois ! Habituellement réservé sur ce type de projet, il ne fait pas mystère que personne ne le fera taire s’il constate des errances où du copinage dans le jury. Pas besoin d’un huissier quand les jurés sont incorruptibles !

A l’appel, tous les jurés annoncés ont répondu présents. Un excusé cependant, notre ami Mouss Kelai qui s’associera par la pensée regrettant de ne probablement pas être à Nantes pour l’annonce des lauréats.

Le jury se réunira donc à Nantes à partir de 11 heures dans un restaurant du centre ville. Autour d’un déjeuner, les jurés débattront et rédigeront les compliments aux lauréats. L’annonce au public et à la presse interviendra à l’issue de ce déjeuner.

Des prix très attendus !

D’ores-et-déjà, des personnalités politiques ont organisé leur représentation à l’annonce des lauréats. Certains se sont excusés de ne pouvoir être là et ont pris le soin d’y être représenté. Une marque d’attention non négligeable en cette période pré-électorale.

Pratique : Le lieu sera dévoilé aux personnes ayant confirmé leur présence et à la presse en fin de semaine et aux lecteurs le 21 au matin. Des mesures de précaution pour éviter toute perturbation où pression sur le jury. A partir de lundi, suivez quotidiennement l’avancée des travaux du jury sur le site dédié.

Photos : Marc Morvan dans son atelier : Photo Copyright Konan Mevel — Tous droits réservés

21 COMMENTS

  1. Bonjour,
    J’ai une piètre estime d’Ayrault mais je pensais que l’un ou l’autre des prix était réservé aux Bretons alors qu’il me semble que ce personnage n’en n’est pas.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.