Le conflit en Ukraine inquiète les Bretons

Ukraine-1200Dans un communiqué de presse, le Parti breton s’interroge sur le conflit en Ukraine « République une et indivisible ou référendum populaire ? »

Le parti politique se positionne sur un conflit qui tue quotidiennement et dans lequel il est aussi difficile d’être correctement informé que « de faire la part des choses entre la propagande ukrainienne et la propagande russe ». A travers un communiqué de presse, Emile Granville, adjoint à Redon élu sur la liste de Pascal Duchêne, maire sans étiquette de sensibilité centre droit, le porte-parole du Parti breton se positionne sur ce conflit qui oppose deux grandes puissances mondiales.

« Faut-il attendre plus de 5300 morts et certainement des milliers de blessés, l’anéantissement de la vie sociale, la destruction des biens privés et des équipements publics dont il faudra bien collectivement financer la reconstruction » pour réagir, demande le militant breton, avant de terminer par le point de vue de son parti « Pour le Parti Breton, il est totalement aberrant et pitoyable d’être encore en situation de guerre, au cœur de l’Europe, au 21ème siècle, pour des questions de frontières. Les questions d’appartenance et de gouvernance doivent trouver leur solution dans une organisation fédérale et dans le respect des choix territoriaux démocratiquement exprimés des populations concernées. »

Lire l’intégralité du communiqué de presse

24 COMMENTS

  1. C’est quoi ce texte ? Donc si on comprend bien , il suffit de coloniser une partie plus ou moins importante d’un pays ( ce qui fut le cas d’une grande partie des campagnes de l’est de l’Ukraine après les horribles famines programmées par Staline) pour ensuite décider de faire sécession du pays en question …. Euh …. A ce rythme-là, Poutine va dépecer les pays baltes, l’Azerbaïdjan, etc…. C’est comme la Crimée d’ailleurs: on vire les habitants légitimes ( les Tatars) , on repeuple avec des Russes et hop, c’est dans le sac…. C’est ce qu’on dénomme de la colonisation. Curieux de soutenir un tel processus.

    • Opala! Vous allez un peu vite en raccourci. Étes-vous si sûr de ce que vous avancez? Qu’est-ce qui permet de vous dire que le Dombas a toujours été une terre ukrainienne? Peuplé historiquement que d’ukrainiens. Lisez l’histoire de ce coin du monde et vous changerez d’avis.
      Rien ne permet de dire que ce territoire est ukrainien ou russe…. C.est là que est le problème….

  2. Le conflit en Ukraine inquiète les gens éveillés et ferait bien d’inquiéter tout le monde ! La Russie se défend il me semble contre les conséquences désastreuses d’un coup d’état ; et qui est derrière ? les US comme la plupart du temps ! les US qui entraînent l’Europe dans une possible catastrophe mondiale; Pourquoi la France qui n’en a pas les moyens, appuie ce coup d’état et va chatouiller l »ours » ? Nous avons tous à y perdre et nous perdons déjà beaucoup !…….La Russie a le devoir de se défendre et nous quel est notre rôle là-dedans ?…..

  3. je crois que la population du Donbass s’ est déjà exprimée par Référendum au cours de l’ année 2014 et la proposition de fédéralisation du pays proposée par Vladimir Poutine avait été rejetée voir combattue énergétiquement par Angela Merkel : les pro-européens ont préféré à l’ époque envoyer chars et avions pour répondre au résultat de ce référendum : l’ Europe a une lourde responsabilité sur les événements tragiques et les nombreux morts à déplorer

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.