Brennilis : Démantèlement-Nucléaire, si on en parlait …

Saint-Renan, vendredi 27 février 2015, l’ association AE2D ( Agir pour un Environnement et un Développement Durables ) animera une réunion publique à 20h30 à la médiathèque de Saint Renan (rue Le Gonidec).

Le thème de la soirée sera « Démantèlement de Brennilis – Nucléaire : Si on en parlait ? »

Les intervenants seront Michel Marzin, ancien salarié de Brennilis et représentant AE2D à laCommission locale d’information de Brennilis, et Christian Revert, membre du Conseil Collégial d’AE2D et membre de la CRIIRAD.

Cette soirée s’inscrit dans le cadre du Festival Pluie d’images et de l’exposition « Brennilis : environnement(s) » exposée jusqu’au 28 février.

En pièces jointes invitation et fiche argumentaire sur le démantèlement.

Fiche démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis

Invitation Brennilis

Agir pour un Environnement et un Développement Durables Locaux associatifs – 10 rue Hegel – 29200 BREST Tel : 09 62 60 16 92 Courriel : ae2d.eco@gmail.com – Site : http://www.ae2d.infini.fr Association agréée au titre de la protection de l’environnement pour le Finistère. Association membre de la CLI – Commission locale d’information – de Brennilis. Association lauréate des trophées bretons du Développement Durable 2006 & 2007.

Démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis Fiche technique :

Prototype industriel, INB n°28 (installation nucléaire de base) centrale à eau lourde (EL4) de 70MWe, puis INB n°162 lors de son démantèlement. Connectée au réseau en 1967. Arrêt de 1968 à 1971, fonctionnement de 1971 à 1981, puis dysfonctionnements de 1981 à 1985. Arrêt en 1985, déchargement des combustibles et vidange des 100 tonnes d’eau lourde de la cuve. Bilan électrique : 6,235 milliards de kWh (6,235 TWh) pour 106 000 heures de production (12 ans), soit une puissance moyenne de 58,82 MW. 1996 : le décret 96-978 du 31 octobre autorise l’exploitant à la mise en confinement du bâtiment réacteur. Le démantèlement de niveau 3 (le réacteur) ne devant intervenir qu’après 40 à 50 ans (pour la décroissance de la radioactivité).

19 novembre 2004 : EDF devient une société anonyme (S.A.) à capitaux publics. Novembre 2005 : 15% du capital EDF est mis en bourse à raison de 32€ l’action. 2006 : le décret 2006-147 du 9 février, autorise EDF à procéder sans délai aux opérations de démantèlement complet du réacteur. 2007 : suite au recours introduit par le réseau sortir du nucléaire (SDN), le conseil d’État annule le décret 2006 pour non respect de l’obligation de publication de l’étude d’impact. De fait, les articles 1 à 15 du décret 2006- 147 seront annulés (292386 2007-06-06).

Juillet 2011 : décret ministériel autorisant la reprise du démantèlement (niveau2), hors réacteur. 22 octobre 2012 : l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) considère que le dossier EDF n’est pas recevable tant que l’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage des Déchets Activés) du Bugey (construction arrêtée depuis janvier 2012) n’est pas opérationnelle.

http://tinyurl.com/p8hl96w

Quelques données Les différents rayonnements ionisants : alpha : les particules alpha sont arrêtées par une feuille de papier. neutron : rayonnement lourd de noyaux d’hélium bêta : les particules bêta sont arrêtées par une feuille d’aluminium gamma (proche des rayons X) : le rayonnement gamma est atténué (mais jamais arrêté) par de grandes épaisseurs de matériaux denses (plomb). On parle d’irradiation lorsque la source radioactive est située à l’extérieur du corps des personnes exposées. Dans ce cas, plus la distance entre la source et la personne est importante, plus l’exposition par irradiation est faible. On parle de contamination lorsque la source radioactive pénètre à l’intérieur du corps des personnes exposées, soit par inhalation, soit par consommation de produits contaminés, soit par blessure avec des objets contaminés. Les particules séjourneront plus ou moins longtemps dans le corps en fonction de leur taille et des éléments radioactifs concernés, avant d’être éliminées dans les urines et/ou dans les selles. Lorsque les particules radioactives sont déposées sur la peau ou sur les vêtements sans avoir pénétré dans le corps, on parle de contamination externe. Celle-ci peut être éliminée par déshabillage et en douchant les personnes exposées. (Source IRSN)

Les radionucléides présents sur le site : http://tinyurl.com/nwannjk

À ce jour la cour des comptes a estimé que le démantèlement avait déjà coûté 482 millions d’euros. Coût moyen de construction pour 1 MW nucléaire (hors EPR) : 1 165 605 euros selon la Cour des comptes (page 19 & 20/430). Selon cette même Cour des comptes le MWh d’un EPR serait autour de 107 euros 2012, sans le coût du démantèlement… et sans le coût d’un accident majeur (de 500 à 5800 milliards d’euros selon l’IRSN, institut radiologique de sûreté nucléaire)

http://tinyurl.com/lc83bwv Une éolienne d’1 MW coûte environ 1 million d’euros.

Soit 1 000 actions de 1 000 euros pour les coopératives citoyennes. Elle produit environ 2 000 heures par an, soit environ 2 000 MWh/an. La France a actuellement 8 GW d’éolien installé qui produisent 16 TWh (Syndicat des énergies renouvelables, SER). Le rachat par EDF est de 80 euros le MWh, et entre 28 et 82 € après 2016.

http://tinyurl.com/oyfzkau http://tinyurl.com/op7rlkq http://tinyurl.com/mzh533z Sans compter les coûts induits par le stockage des déchets. À ce propos, un film sur les déchets nucléaires et sa filière : http://tinyurl.com/oy75dw4 Quelques liens : CRIIRAD : http://www.criirad.org/ SDNC : http://www.sortirdunucleairecornouaille.org/ CLI des Monts d’Arrée : http://tinyurl.com/pgbjrtn

23 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.