Un point de vue breton : libre parole / Votons, Votons, Votons nul – Soyons des moutons noirs d’Ouessant !!!

New 7Un point de vue breton : libre parole

Cette semaine :

Votons, Votons, Votons Nul – Soyons des moutons noirs d’Ouessant !!! par le Comité des Bonnets Rouges de Lannion

Ceci est un point de vue. Il ouvre la discussion sur un sujet. Il vous est permis d’y répondre, dans le respect et la bienveillance, en argumentant sur vos idées par le biais des commentaires. Tout commentaire ne respectant pas les règles élémentaires du respect de l’autre, où portant atteinte à autrui sera immédiatement supprimé.

© 2014 Bonnets Rouges Lannion
© 2014 Bonnets Rouges Lannion

Commençons par un petit exercice de mathématique pour se fixer un ordre d’idée sur le poids des votes dans « leur démocratie ».

Lors des dernières élections, en moyenne un électeur sur deux s’était déplacé pour voter. Comme dans beaucoup de cas, les gagnants sont élus de justesse avec un taux de l’ordre de 50 à 55 % des suffrages exprimés, cela signifie que nos élus ne représentent même plus 25 % du corps électoral. Belle prouesse pour « leur démocratie ».

Pour les élections départementales à venir, les sondages nous prédisent un taux d’abstention record. Nous voulons leur donner tort. Tout d’abord si vous avez trouvé votre bonheur dans les promesses des candidats en lice, n’hésitez pas à voter pour eux. Vérifiez que vous n’êtes pas atteint du syndrome de Stockholm, et surtout ne vous faites pas entraîner par des sirènes qui chantent parce que nos jacobins n’ont su que stigmatiser, laisser trop de gens de côté et favoriser certains extrémismes. Rappelez-vous qu’au « nom de leur démocratie » une bonne partie de ces élus n’auront aucun scrupule à décider l’inverse de ce qu’ils vous auront promis ; bien sûr toujours pour de « bonnes » raisons : « les promesses n’engagent-elles pas uniquement que ceux qui les écoutent ».

Nous vous proposons une autre approche, celle de voter nul. Ainsi plutôt que de laisser une minorité décider pour vous, déplacez-vous en masse dans les bureaux de votes et glissez un petit mot tout simple dans votre enveloppe pour dire ce que vous pensez. De toute manière quel que soit votre vote, soyez assuré qu’une fois en place, ils auront oublié leurs promesses.

Les exemples de petits mots doux à destination de nos chers élus sont nombreux :

  • « A quand la réunification de la Bretagne souhaitée par 70% de la population des 5 départements  bretons » ;
  • « A quand la signature de la Charte Européenne des langues minorisées»
  • « A quand l’arrêt des négociations anti-démocratique du traité TAFTA »,
  • « A quand l’arrêt des grands projets inutiles tels que l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes » ;
  • « A quand l’arrêt du processus d’autorisation d’extraction de sable en baie de Lannion1 » ;
  • « A quand une véritable transition écologique avec l’arrêt des transports aériens à bas coût » ;
  • « A quand l’arrêt du processus d’autorisation de prospection minière en Kreiz-Breiz » ;

Certes les votes blancs et nul ne sont pas comptabilisés dans les votes exprimés. Mais les votes exprimés engagent-ils réellement les élus ? Ainsi récemment, n’avons-nous pas assisté à beaucoup de reniements de la part de nos élus sur des promesses qu’ils avaient pourtant faites… Et ceci toujours au nom de « leur démocratie ».

Ainsi si la moitié des citoyens qui se déplacent pour voter, mettait un bulletin blanc ou nul, « leur démocratie comme si… »  ne pourrait plus masquer le malaise des citoyens. Cela ramènerait au fait que nos élus ne représenteraient guère plus de 10% des électeurs !!! De plus, rappelons que les bulletins nuls ne sont pas si inutiles que cela pourrait paraître ; en effet, ils sont remontés au Ministère pour être analysés…

Donc plutôt que d’être de simples moutons, soyons de véritables moutons noirs d’Ouessant qui savent lutter dans un environnement hostile, résister et braver toutes les tempêtes !!!

Comité de Bonnets Rouges de Lannion

  1. Pour un abandon définitif du projet d’extraction de sable, Comité de Bonnets Rouges de Lannion, « Le Trégor » du 19 février 2015.
Publicités

22 COMMENTS

    • Vous avez visiblement des doutes sur le caractère démocratique du système dans lequel on est. Les mots ont de l’importance et appeler cette oligarchie électorale « démocratie » est une imposture. C’est peut-être une démocratie représentative mais il serait sûement plus judicieux d’éviter d’employer le terme de démocratie car cela laisse à penser qu’il n’y aurait pas de meilleur système permettant de défendre l’intérêt général…

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.