Irlande : l’IRA-C revendique l’assassinat de David Byrne

Dublin, lundi 8 février 2016, l’IRA-C ( Continuity-Irish Republican Army) a revendiqué l’ attaque commise à l’ hôtel Regency de Dublin vendredi 5 février coûtant la vie à David Byrne et faisant 2 blessés.

Dans une déclaration, l’ Armée Républicaine Irlandaise-C, l’une des organisations paramilitaires républicaines encore active, a expliqué avoir éliminé David Byrne pour son implication dans le meurtre d’Alan Ryan, un des chefs de file de la Real-IRA, commis en septembre 2012. L’ IRA-C  annonce également son intention de mener d’autres actions armées et de « frapper les trafiquants de drogue et les criminels ».

Pour la Garda, la police irlandaise, David Byrne, était soupçonné d’être une figure influente dans le crime organisé de la ville et son élimination pourrait résulter d’un règlement de comptes entre organisations criminelles rivales.

Retour sur les faits :

vendredi 5 février, un commando de six personnes dont trois d’entre eux étaient vêtus de faux uniformes de police, est entré dans l’Hôtel Regency de Dublin et a fait feu au fusil d’assaut AK-47.

L’attaque a eu lieu au cours de la pesée précédant la rencontre de boxe entre l’irlandais Jamie Kavanagh et le portugais Antonio Joao Bento , comptant  pour le titre européen des poids légers WBO ; la rencontre qui  devait avoir lieu le lendemain sera annulée par les organisateurs.

Source presse irlandaise.

 

22 COMMENTS

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.