NDDL : Dégradations inutiles

Nantes, jeudi 30 juin 2016, communiqué de presse commun CéDpa-ACIPA suite aux dégradations commises ces derniers jours dans plusieurs communes.

 « Dégradations inutiles »

 Après des tags sur la boulangerie de Notre-Dame des Landes et sur plusieurs constructions privées ces derniers jours, ce sont la mairie du Temple de Bretagne et un salon de coiffure de Vigneux de Bretagne, qui font aujourd’hui l’objet de dégradations.

Ces actes sont inadmissibles d’où qu’ils viennent. Nous ne sommes donc évidemment pas solidaires de ces débordements.

La dégradation de biens publics ou privés ne sert en rien la cause de Notre Dame des Landes, bien au contraire.

L’ACIPA et le CéDpa rappellent qu’ils luttent contre le projet d’aéroport en montrant son inutilité, son coût et son côté destructeur.

Nous appelons en particulier les opposants à NDL à une détermination calme et responsable, dans le respect des biens et des personnes.

 

Publicités

5 COMMENTS

    • Et c’est probable donc, que ces tags et dégradations sont le fait des « pro-aéroport de Notre Dame des Landes ». Car il faudrait être abruti de Zadiste pour dégrader dans des communes qui sont contre l’aéroport de notre Dame des Landes! C’est une tactique vieille comme le monde.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.