« Pour un NON Breton au projet de ND des Landes »

TRIBUNE LIBRE

par Gilles Denigot

« Pour un NON Breton au projet de ND des Landes »

gillesLe gouvernement socialiste a décidé l’organisation d’une « consultation pour avis ».
Parmi les opposants au projet certains étaient pour le boycott tant cette parodie de démocratie est évidente. Scrutin limitée au seul département donné favorable au Oui par les sondages alors qu’il s’agit de l’aéroport du Grand Ouest ( AGO) anticipation du gouvernement car les recours sont loin d’être clos, absence d’égalité de moyens, etc…

Nous avons malgré cela majoritairement fait le choix d’y aller et 218 537 personnes sont venues dire leur désaccord avec ce projet. Score qui place les partisans du Oui dans une situation très inconfortable puisque les communes impactées ( autour de NDDL ) ont massivement votés NON et les communes concernées ( autour de l’actuel aéroport Nantais) ont presque fait jeu égal !

Notre groupe qui a réuni plus de 500 personnes tient quant à lui à remercier les 218 537 Bretons du département venus voter NON sur ce territoire excluant huit départements dont les quatre autres départements Bretons. Y faire 45 % n’est pas rien face à une coalition des CCI et de toutes ces collectivités de gauche comme de droite.

Les fiefs du parti socialiste, qui appelait à cette consultation ont subi un sérieux avertissement. Ils sont au coude à coude sur les cinq villes principales de Nantes Métropole, ont fait un petit 53% dans le fief de St Nazaire malgré le soutien de la droite.
Il est manifeste qu’une forte partie de l’électorat socialiste ne soutient pas ce projet.

Sur le département, le soutien des citoyens à ce projet n’est pas partagé par une forte partie de la population puisque ramené aux inscrits cela ne représente que 27,98 % !

Sur la partie Nazairienne de son Canton, le président du Conseil départemental Philippe Grosvalet farouche partisan du Oui est devancé de 59 voix par le NON !

Il est clair que ce sont les communes délaissées économiquement et à qui les promesses gratuites d’un eldorado économique qui ont fait basculer le vote vers le Oui… Cet arc Chateaubriant, Ancenis La Baule, est un axe de communes qui ne sont pas situées à gauche. Sans les voix de droite, le Oui ne sortait pas vainqueur de cette consultation départementale demandée par le PS et le président Hollande.

Pour nous, cette « consultation pour avis » n’est qu’une étape qui ne modifie pas notre mobilisation militante. Les rappels aux obligations de la France de répondre aux infractions dont elle fait l’objet vis à vis de la commission européenne depuis 2014, confortent que faire cette consultation pour être « plébiscités » est un échec de ses organisateurs et qu’il convient de ne pas mettre « la charrue devant les bœufs »
L’état « consulte » sans tenir compte du processus juridique, un comble !

Nous appelons à venir massivement comme chaque année au rassemblement festif et militant de Notre Dames des Landes les 9 et 10 juillet.

Oui, la Bretagne a besoin de réinstaurer un vaste projet de développement économique, mais ce n’est pas « cet aéroport » situé sur une zone écologiquement incompatible qui peut y répondre, il ne fait que nous diviser ! Quand serons-nous capables de réinterroger les moyens, les pouvoirs, les infrastructures, notamment maritimes pour commencer à atteindre nos objectifs ?

S’ouvrir sur le monde, ne peut se limiter au transport des personnes et à sa vocation touristique. Notre région à besoin de sortir des simples slogans sur les questions liées à l’industrie de la mer. Les Bretons doivent savoir que 95 % des marchandises transportées le sont par la voie maritime. Que c’est à Paris que ce décident les politiques maritimes avec un considération de « terriens ».
Vaste chantier de reconquête de notre économie.

« Homme libre, toujours tu chériras la mer »

Publicités

36 COMMENTS

  1. J’adore votre précision: 217 538 PARTICIPANTS c’est pas 536, ou 540 ??? Ceci dit, je vois 2 avantages majeurs dans cet aéroport : 1) la sécurisation de la ville de Nantes
    2) les millions de touristes chinois, visiteurs potentiels de notre Bretagne à 5 départements, le reste n ‘est que le train-train devenu habituel, d’opposants systématiques, se prétendant « écolos », qui croient encore que la manne tombe du ciel, comme pour les hébreux dans le désert…
    Pas de mines , pas de dragage de sable, pas de cochons, pas d’usine à gaz, pas d’aéroport… Bonne fin de XXI ème siècle pour nos (vos) descendants Bretons à Paris comme banlieusards chômeurs….ils pourront toujours faire de la voile à Ponthierry-Pringy sur la Marne….
    Kendalc’het, kendalc’het an ifern e-barzh BREIZH e vo d’ar mare-se….
    KENAVO EVELATO AOTROU DENIGOT

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.