Transport maritime et régression sociale : le Vitakosmos navigue en eaux troubles, un marin témoigne

Brest, samedi 23 décembre 2017, dans un précédent communiqué, l’ association Mor Glaz avait attiré l’attention sur la situation sociale des marins du cargo « Vitakosmos » en escale dans le port de Brest. Boycotté à 2 reprises à Rotterdam pour ces mêmes raisons, le  cargo « Vitakosmos » continue à faire parler de lui : vendredi 22 décembre, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest et l’ Inspectrice ITF , International Transport Worker’s Fédération, Mor Glaz, avaient invité la presse pour entendre le témoignage d’un des marins philippins embarqué sur ce navire.

Compte tenu des risques évoqués par le marin pour la suite de sa carrière professionnelle, celui-ci a tenu a gardé l’anonymat pour dénoncer des pratiques sociales dignes du siècle passé : un salaire en dessous des normes internationales pour des journées de 12 voire 14 heures de travail.

A l’issue de la conférence de presse, l’association Mor Glaz a pointé l’Etat maltais qui octroie des dérogations aux conventions internationales pour favoriser l’embauche des marins à moindre coût.

Déclaration de l’association MOR GLAZ

 

Le 22 décembre 2017 l’association MOR GLAZ, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest et Laure TALLONNEAU, Inspectrice ITF  International Transport Worker’s Fédération, avons fait le choix de rencontrer ensemble un Marin Philippin embarqué à bord du cargo « VITAKOSMOS » en escale dans le port de Brest.  Nous avons ainsi  voulu  montrer notre solidarité, notre union, afin de défendre au mieux la cause sociale des Marins, seraient-ils étrangers ! Nous avons rappelé  aux Journalistes présents, que le témoignage de ce Marin aurait pu être réalisé au milieu des années 70. Un retour en force de la complaisance sociale maritime, désapprouvée par plusieurs professionnels importants du secteur, pour des raisons morales évidentes, concurrences et autres !

 

L’Etat  Maltais, qui déroge à toutes les conventions Internationales du Travail en accordant une dérogation à un «pseudo-armateur » Grecque, afin qu’il puisse faire travailler des Marins Philippins  12 heures par jour « et plus si nécessaire » pour des salaires inférieurs d’un tiers aux accords internationaux, y compris aux salaires des Philippines. Le contrat de travail des Marins stipule qu’ils peuvent demander leur relève au bout de 12 mois ! Le 21 courant, un représentant du pavillon  Maltais se trouvait à bord du « VITAKOSMOS » il aurait conseillé au « pseudo-armateur » d’augmenter les salaires, celui-ci a refusé, une prime exceptionnelle de 200 à 75 dollars a été attribuée en cash. Pour acheter le silence nous précise notre interlocuteur.

 

L’Equipage du cargo est composé de 20 Marins  Philippins, ces Marins sont recrutés par la société de Manning « INTERORIENT MARITIME ENTREPRISES » implantée  aux Philippines. L’affréteur du navire le groupe BUNGE implanté aux Pays bas, est le groupe CARGILL, qui s’engage à aider le monde à prospérer « dit-il » ! Le « pseudo-armateur » de ce navire est Grecque, ses 7 navires appartiennent à la société « VITA MANAGEMENT SA » tous les Marins sont embarqués dans les mêmes conditions rémunérés un tiers en dessous des obligations Internationales.

 

C’est pourquoi l’inspectrice ITF Laure TALLONNEAU  et le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest et l’association MOR GLAZ, nous avons décidé de médiatiser cette situation, afin que les navires de ce « pseudo-armateur » ne soient plus affrétés et boycottés par les personnes sérieuses du transport maritime ! Le Marin du cargo qui a accepté de nous  rencontrer, et de nous faire part de sa situation et de celle de ses collègues, mérite le plus grand respect !

 

La complaisance maritime a décidément de beaux jours devant-elle avec de tels comportements contre les Marins ! De tels comportements qui  vont remettre en question tous les accords qui protègent les Marins et notamment les plus démunis, ils  vont être bafoués par des gens sans scrupules, sans règles morales à l’encontre des Marins  issus de pays pauvres, leur situation sociale et une quelconque évolution est bien compromise avec de tels comportements honteux et scandaleux !   Sans  règle sociale, la  concurrence pourrait devenir encore plus rude, les Marins seront mis rude concurrence les uns contre autres, les conditions sociales vont en pâtir, y compris pour ceux qui sont déjà très précaires ou pas. D’autres seront tentés dans un milieu très fermé qu’est celui du transport maritime, d’obtenir aussi des dérogations à tout va, la vigilance s’impose !

 

En acceptant de donner cette dérogation Malte vient de franchir un nouveau cap dans l’exploitation des Marins au plus bas coût possible ! Les affréteurs sérieux doivent être attentifs aux mauvais comportements de ce «pseudo-armateurs » et réagir. Pour avoir de tels comportements, le navire « VITAKOSMOS » a été boycotté à deux reprises à Rotterdam par les Dockers et ITF. Pour sa part, l’association MOR GLAZ va faire circuler  l’information,  tant que ce « pseudo-armateur » n’appliquera pas les normes pour ses Marins

(visiter le site WWW.MORGLAZ.ORG)

Pour l’association MOR GLAZ

Le Président Jean-Paul HELLEQUIN

 

Publicités

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.