Toronto : la Bretagne à la conquête de l’ouest américain

jeudi 6 septembre 2018, Accueil des Tournages en Bretagne est une mission d’aménagement culturel et de développement économique initiée et financée par la Région Bretagne.

Au service des productions, quels que soient leurs domaines (fiction, documentaire, animation, reportage, publicité, flux…) ou leurs origines géographiques, Accueil des Tournages en Bretagne apporte dès les premières étapes de pré-production une assistance personnalisée et gratuite basée sur une très bonne connaissance de la Bretagne.

Accueil des Tournages en Bretagne sert d’interface entre la région et les porteurs de projets, favorise le développement de la filière cinématographique et audiovisuelle sur le territoire et renforce la connaissance et la valorisation de la Bretagne.

Créé en 1976, le Festival International du Film de Toronto (TIFF, www.tiff.net) est reconnu comme l’une des plus grosses manifestations cinématographiques mondiales, tant en terme de fréquentation publique (plus de 280 000 spectateurs) qu’en fréquentation professionnelle.
Sans être reconnu officiellement comme tel, le festival est l’un des principaux lieux de ventes internationales et constitue pour les films présentés l’une des meilleures rampes de lancement pour le marché nord-américain. (Source : Unifrance)

 

3 films en lien avec la région Bretagne sont sélectionnés à l’occasion de la prochaine édition qui se déroulera du 6 au 16 septembre prochain :

– Séance spéciale en avant-première mondiale : Kursk, long métrage réalisé par Thomas Vinterberg, produit par Via Est, Belga Productions et EuropaCorp > www.tiff.net/tiff/kursk/
Le film, tourné en partie en Bretagne, sortira dans les salles françaises le 7 novembre prochain.
KURSK relate le naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk, survenu en mer de Barents le 12 août 2000. Tandis qu’à bord du navire endommagé, vingt-trois marins se battent pour survivre, au sol, leurs familles luttent désespérément contre les blocages bureaucratiques qui ne cessent de compromettre l’espoir de les sauver.
Avec Matthias Schoenaerts, Colin Firth, Léa Seydoux, …
Le tournage a eu lieu en mai et en juillet 2017 pour la partie bretonne. Des techniciens et figurants bretons y ont participé. Accueil des Tournages en Bretagne a notamment aidé la production pour sa recherche de décors, de techniciens, de comédiens et de figurants.

 

– Sélection « Short cuts » : Ce Magnifique Gâteau !, court métrage d’animation réalisé par Emma de Swaef et Marc James Roels, coproduit par Beast Animation, Pedri Animation et la société bretonne Vivement Lundi !avec le soutien de la Région Bretagne > www.tiff.net/tiff/this-magnificent-cake/
Après une première mondiale à Cannes, à la Quinzaine des réalisateurs, et une sélection officielle remarquée au Festival International du Film d’Animation d’Annecy en juin, le film d’Emma de Swaef et Marc James Roels entame sa carrière nord-américaine en septembre avec une tournée de festivals de premiers plans. Il sera présenté au Telluride Film Festival, au TIFF à Toronto, au LA Film Festival et au Festival International du Film d’Animation d’Ottawa.
L’histoire se déroule au 19ème siècle dans l’Afrique coloniale et raconte l’histoire de 5 personnages : un roi tourmenté, un pygmée d’une cinquantaine d’années qui travaille dans un hôtel de luxe, un homme d’affaires raté parti en expédition, un bagagiste perdu et un jeune déserteur de l’armée.
Les marionnettes et les décors ont été réalisés par le studio breton Personne n’est parfait !
Des techniciens bretons ont travaillé sur le film :
Chef décorateur : Jean-Marc Ogier
Décoratrices : Maëlle Bossard, Fabienne Collet, Anna Deschamps, Maude Gallon Emmanuelle Gorgiard
Constructeurs marionnettes : David Roussel, David Thomasse

– Sélection « Wavelengths » : Île d’Ouessant, court métrage expérimental réalisé par David Dudouit > www.tiff.net/tiff/ile-douessant/
Il s’agit de 4 bobines de film 16mm patiemment exposées image par image lors d’un séjour sur l’île bretonne de Ouessant.
Ici l’observation de la nature et de ses phénomènes se marie avec une quête formelle plus prononcée qui modifie notre perception du réel.
Après la mort de David Dudouit en 2015, ses collaborateurs du Laboratoire L’abominable ont publié des heures de rushes inédites. Ses films sont distribués par Light Cone.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.