L’éco-pâturage de Brest métropole arrive à Plougastel Daoulas

Plougastel-Daoulas, mardi 23 avril 2019, Depuis le mois d’avril 2018, Brest métropole a mis en place l’éco-pâturage sur des sites gérés par la direction Espaces verts (19 ha en 2018 et 27,8 ha en 2019). Conçus comme une méthode de gestion douce des espaces
verts, ils sont installés dans différents endroits de la métropole brestoise. Un cheptel de 60 à 90 moutons effectuera des rotations à travers 30 sites identifiés, représentant près de 28 hectares.

L’éco-pâturage, un complément de gestion durable des espaces verts.

Depuis l’année denrière, Brest métropole accueille un cheptel de 60 à 90 moutons. Les brebis viendront prendre leurs quartiers, situés sur les huit communes de la métropole. Subdivisés en petits groupes, les moutons seront installés selon un calendrier de rotation permettant une gestion durable des espaces verts.

Le choix du mouton a été fait pour des raisons d’absence de nuisance (olfactive et sonore) pour les riverains. Race anglo-écossaise, le scottish black face est un mouton connu pour son caractère paisible et sa capacité à résister aux intempéries. Sa laine très
épaisse le protège de l’humidité et des vents forts, ce qui permet d’éviter la construction d’abri sur zone.

L’éleveur se charge du transport des animaux entre les différentes zones ainsi que vers leur bergerie. La collectivité met à la disposition de l’éleveur un espace de refuge hivernal sur le territoire de la métropole. Complémentaire au travail des agents, ce mode de gestion permet une gestion naturelle des espèces végétales invasives et contribue à restaurer la biodiversité de ces milieux, tout en réduisant l’empreinte carbone de l’activité d’entretien des espaces verts. Au départ du troupeau, l’espace retrouve ses fonctions initiales (usages
et paysage).

A partir du 23 avril, les brebis arriveront à Plougastel sur deux sites : l’entrée du pont Albert Louppe et le parc de Gorem Goz, aménagé par Brest métropole dans le cadre de la ZAC éponyme. Ce dernier regroupe de nombreuses fonctions et usages : liaisons douces, aires de jeu, jardin partagé, infiltrations des eaux pluviales, etc…

Informations pratiques
Il est demandé de ne pas ouvrir ou entrer dans les enclos, de ne pas toucher ou nourrir les animaux présents.
Les groupes d’animaux effectueront des rotations d’une à deux semaines sur chaque espace concerné.

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.