Corse : échouage du cargo « RHODANUS », battant pavillon Antigua & Barbuda, dans les bouches de Bonifacio

Bonifacio, dimanche 13 octobre 2019, échouage du navire « RHODANUS », communiqué de l’association MOR GLAZ :

Le cargo « RHODANUS » battant pavillon Antigua & Barbuda  s’est échoué  ce dimanche 13 octobre 2019 dans les Bouches de Bonifacio. Cette fois le navire transporte du câble, mais la prochaine fois ?… L’Association MOR GLAZ espère aucune incidence ni pollution même infime dans ce secteur si fragile, par lequel les navires ne devraient plus naviguer, pour de multiples raisons !

Si les faits rapportés dans le communiqué, de la Préfecture Maritime de Méditerranée sont exacts « le navire devait embouquer les Bouches de Bonifacio mais n’a pas viré à temps et poursuivi sa route vers la côte en dépit des appels répétés du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de sauvetage (CROSS) en Corse, du Sémaphore de Pertusato et la station italienne Maddalena pendant près de 50 minutes ».

Pour l’Association MOR GLAZ qui regroupe plusieurs Marins parmi ses adhérents « soit tous les appareils de communication du navire étaient stoppés, ou défectueux soit les oreilles de l’homme de veille étaient occupées à tout autre chose. Pour l’Association MOR GLAZ, nous pouvons déjà considérer que l’enquête est close. Nous étions persuadés que dans ces parages très dangereux, que deux Marins devaient assurer la veille, encore faut-il que les effectifs à bord le permettent. Si ces obligations avaient changé, il faudrait imposer deux Marins à la passerelle dans ces chenaux ou interdire ces passages!

Monsieur le Président Jean-Guy TALAMONI, vous préconisez des mesures de préventions et ceci est très bien, il faut les imposer.  l’Association MOR GLAZ demande depuis des années un remorqueur de haute Mer basé en Corse afin d’être à proximité de l’île et de ces endroits très dangereux  et fragiles, la route est longue entre Toulon et la Corse, parfois elle peut être difficile et encore plus longue par des conditions météorologiques défavorables !

Monsieur le Président TALAMONI, l’Association MOR GLAZ demande des moyens partout sur le littoral Français et plus précisément en Corse et dans le Golfe de Gascogne.

Savez-vous Monsieur,  que le remorqueur de haute mer « ABEILLE FLANDRE » qui va arriver sur zone est âgé de 42 ans, l’Etat Français retarde son changement depuis trois ans pour des raisons ubuesques et infondées !

Monsieur le Président TALAMONI, l’abordage entre deux navires le 7 octobre 2018 au cap Corse n’aura pas servi de leçon, et là encore toutes les règles de navigation et de veille n’avaient pas été respectées, il faut donc des moyens nautiques basés en Corse !

Pour l’Association MOR GLAZ
Le Président Jean-Paul HELLEQUIN
WWW.MORGLAZ.ORG

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.