Groupe maritime Bourbon : plutôt le redressement judiciaire que d’ être laissé seul à la dérive dans une telle tempête financière et médiatique

Lundi 14 octobre 2019,dans un communiqué de presse du 10 août 2019 que vous retrouverez sur le site https://marins29wordpress.com, le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest expliquait aux Salariés de BOURBON que :

Le redressement judiciaire, pouvait-être la solution pour garder le cap dans la tempête qu’affronte temporellement BOURBON,  et ainsi faire face pour se réorganiser durablement ! L’offensive des banques est démesurée ! BOURBON et ses Salariés méritent mieux qu’une bataille de prise de pouvoir sans lendemain affiché pour les Salariés et les clients !

Le but du redressement judiciaire, est de donner le temps au temps et de reprendre la barre, mais aussi de la redresser et ainsi « garder » si nécessaire la confiance de tous les clients, des salariés présents et futurs de l’entreprise.

 

Le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, s’interroge comme il se doit de l’absence des représentants des  Salariés du Groupe afin de soutenir le Président et ses équipes ! Et pouvoir ainsi décrypter leur avenir avec des Dirigeants qu’ils connaissent.  Un Groupe Maritime tel que BOURBON, ne peut pas être confié par les Administrateurs judiciaires aux plus sympathiques du moment, il faut que toutes les solutions présentées par le Président de BOURBON soient étudiées avec sérieux y compris avec les représentants des Salariés !

 

BOURBON fait travailler des Marins par milliers partout dans le monde ! Les Salariés ne doivent surtout pas paniquer, ils doivent au contraire chercher à comprendre, se faire expliquer et entendre sur une situation qui est indépendante de leur volonté, les Salariés doivent construire leur avenir. Que fait le Syndicat majoritaire dans ce groupe ?

 

Ce Groupe ne peut pas être laissé seul à la dérive  dans une telle tempête financière et médiatique. Sa politique d’investissement durant des décennies  aura permis que la flotte des remorqueurs portuaire soit renouvelée (tous ces navires furent construits en France dans des chantiers allant de Dieppe à Lorient en passant par Concarneau et Brest) ! La construction des remorqueurs Abeilles BOURBON et LIBERTE en 2005 armés sous pavillon Français Premier registre (alors qu’à l’époque certains pensaient au pavillon économique) devraient faire réfléchir les Salariés, les embauches massives en Bretagne et sur le littoral, les promotions devraient aussi faire réagir les Salariés.

 

Tous ces sujets et dossiers furent défendus, suivis par le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest, ainsi que les avancées sociales, c’est bien pour cela, que le Syndicat CGT des Marins du Grand Ouest communique sur ce qui nous inquiète et nous attriste. Nous demandons moins d’attentisme « voire d’opportunisme »  et plus d’engagements de la part des Salariés, il faut savoir de temps en temps regarder à la fois le passé pour préparer l’avenir en toute sérénité !

 

Stéphane LEVERGER  Secrétaire Général                                                           Jean-Paul HELLEQUIN

Du Syndicat CGT des Marins du Grand ouest                                                  Secrétaire Adjoint Porte-Parole https://marins29wordpress.com

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.