Allée couverte de Run-Amor

Le toponyme du lieu de son origine rappelle la présence d’un tumulus recouvrant un dolmen à deux couloirs. Les restes ont été ré-assemblés en allée couverte près du musée de la Préhistoire finistérien à Penmarch. Comme son nom l’indique, cette allée couverte était située au lieut-dit Cogel Runamor, plus précisement à l’est.

Sont également présents trois coffres qui ont été reconstitués dans le jardin au milieu des stèles.

Previous articleHAMON MARTIN QUINTET -CLAMEURS- folk francophone
Next articlePour que vivent nos langues : retour sur la manifestation
Né à Paris au début des années 70, Tarek ne cesse d’explorer de nouveaux horizons à travers l’écrit et l’image. Scénariste, peintre, photographe, rédacteur en chef de Paris Tonkar magazine et auteur du livre de référence sur le graffiti français, Tarek est un artiste polymorphe. Il a écrit près de soixante-dix livres dont certains sont devenus des ouvrages incontournables (Paris Tonkar, la série BD Sir Arthur Benton…), des scénarios pour l’audiovisuel en Europe et aux Etats-Unis (documentaire et fiction) et expose ses peintures dans le monde entier (Paris, Montréal, New York, Zürich, Genève, Budapest…)

Bonjour, laissez ici votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.